Planète

Les dauphins offrent des cadeaux aux Hommes !

ActualitéClassé sous :zoologie , dauphin , tursiops

Par Delphine Bossy, Futura

Des dauphins jouent au père Noël. En Australie, 12 Tursiops offrent des cadeaux aux êtres humains ! Ces cétacés partagent leur meilleure nourriture avec l'Homme, lui offrant thons, poulpes et fins poissons... Serait-ce une nouvelle preuve d'amicalité entre les deux espèces ?

La relation entre le dauphin et l'Homme en a inspiré plus d'un. Malheureusement, la gentillesse et l'intelligence de l'animal ont aussi été utilisées à mauvais escient. L'Homme a tenté d'apprendre aux dauphins à utiliser ses outils, comme ici, lors d’entraînements au déminage par les militaires de l'US Navy. © US Navy, DP

Offrir sa nourriture est un acte significatif chez tous les animaux. Lorsque l'Homme partage son repas avec quelqu'un, il s'agit souvent d'un acte social, et l'individu livre un peu de son intimité. Dans le comportement animal, le partage de nourriture peut être un jeu, ou peut montrer le jugement de l'un sur la capacité de chasse de l'autre. L'idée de partage de nourriture est commune entre animaux de la même espèce. Il est en revanche très rare d'observer un partage entre deux espèces différentes.

À Tangalooma, une station balnéaire sur l'île Moreton, en Australie, un étonnant partage se produit. Depuis quelques années, des dauphins sauvages offrent de la nourriture aux êtres humains. Si ce genre de cadeau n'est pas forcément celui que l'Homme mettrait sous son sapin de Noël, le geste n'en reste pas moins surprenant ! Depuis 1998, des Hommes se sont vu offrir des anguilles, du thon, un calamar, un poulpe et un assortiment de différents types de poissons. Certains de ces cadeaux ont une grande valeur aux yeux des dauphins.

Le grand dauphin (Tursiops truncatus) est présent dans tous les océans. C'est le dauphin le plus commun et le mieux connu de l'Homme. © Nasa

Flipper le dauphin s'appelle Fred

Les dauphins Tursiops sont les plus étudiés de l'ordre des cétacés, mais leurs biologie et écologie sont encore assez méconnues. Depuis 1992, à la station balnéaire de Tangalooma, un programme de recherche, le Tangalooma Wild Dolphin Provisioning Program, donne la possibilité aux chercheurs de suivre en continu un groupe de dauphins. Nourri tous les soirs au crépuscule, ce groupe comporte une douzaine de Tursiops.

En 1998, c'est Fred, un dauphin mâle, qui rapporta pour la première fois une murène morte à l'un des membres du programme. Depuis lors, 22 événements de ce type se sont produits. Un article paru dans le journal Anthrozoösdécrit cet étonnant comportement des dauphins.

Jusqu'alors, le geste de partage entre espèces n'avait pas été beaucoup documenté. Un des actes les plus connus d'échange entre l'animal et l'Homme est probablement le cas du chat qui laisse au pied de son maître la proie qu'il vient d'attraper. Mais Flip Nicklin, un photographe du National Geographic, avait rapporté voilà quelques années une histoire étonnante. À Hawaï, lors d'une mission de plongée, il s'est vu offrir un mahi-mahi par une fausse orque (Pseudorca). Le photographe a accepté son présent, puis l'a rendu à l'animal, qui s'en est allé avec.

Qu'est-ce qui pousse ces cétacés à offrir de si précieux cadeaux à l'Homme ? Les dauphins de l'île Moreton qui jouent au père Noël sont d'âges et de sexes différents. À ce jour, les scientifiques ne sont pas sûrs de leurs motivations. Souvent, le partage de nourriture entre espèces montre une volonté de jeu, un simple désir de partage de la nourriture ou la croyance que l'autre est un chasseur incompétent. Pour ces dauphins, c'était probablement une forme de comportement de jeu. Mais libre à chacun de l'interpréter comme il le souhaite...

  Les commentaires ne sont pas disponibles pour le moment.