Planète

En bref : l’Australie a chaud et les chauves-souris succombent

ActualitéClassé sous :zoologie , climatologie , vague de chaleur

L'été bat son plein en Australie. Il y fait même très chaud par endroit, au point qu'une vague de chaleur a provoqué la mort de plus de 100.000 chauves-souris. Cette situation pose des problèmes sanitaires, car les cadavres jonchant les sols se décomposent et que certains mammifères à l'agonie peuvent transmettre un virus dangereux pour l'Homme. Malheureusement, de fortes températures sont à nouveau attendues. 

En Australie, au moins quatre espèces de renards volants peuvent transmettre le lyssavirus de la chauve-souris australienne. Il est donc demandé à la population de ne pas approcher les chiroptères tombés au sol ces derniers jours, car certains sont encore en vie. © Austronesian Expeditions, Flickr, cc by nc nd 2.0

Dans l'hémisphère nord, l'actualité a été marquée par le vortex polaire qui a littéralement figé l'est des États-Unis durant quelques jours. À l'inverse, de l'autre côté de l'équateur, c'est la chaleur qui pose problème, notamment en Australie. Voici quelques jours, des températures supérieures à 40 °C ont ainsi été enregistrées dans l'état du Queensland, engendrant alors un macabre phénomène. Plus de 100.000 chauves-souris de 25 colonies n'auraient pas supporté ces conditions, au point d'en mourir.

Sur Internet, des images et vidéos de cadavres jonchant les rues, les jardins et d'autres lieux publics ne manquent pas. La situation est telle qu'elle pose des problèmes sanitaires. Les corps en décomposition produisent une odeur incommodante, notamment dans certains quartiers de Brisbane. Par ailleurs, des chiroptères au sol sont parfois à l'agonie et non morts. Or, en griffant ou mordant des personnes qui s'en saisissent, ils peuvent leur transmettre le lyssavirus de la chauve-souris australienne. Chez l'Homme, cet agent pathogène cause des paralysies, des délires, des convulsions, voire la mort. Seize personnes ont déjà reçu un traitement antiviral.

Le sud de l'Australie devrait connaître une nouvelle vague de chaleur qualifiée de sévère à extrême ces quatre prochains jours. Des températures supérieures à 35 °C sont ainsi attendues à l'ombre dans les principales villes. Selon La Chaîne Météo, des pics de 40 à 42 °C seront sans doute de nouveau atteints. Ce 14 janvier, et d'après des informations de l'AFP relayées par RTL, les pompiers des régions concernées s'apprêtent à affronter les incendies de brousse les plus virulents depuis 2009. Pour rappel, ce pays a connu en 2013 l'année le plus chaude jamais enregistrée de son histoire. Se dirige-t-on vers un nouveau record en 2014 ?