Planète

En vidéo : à Hawaï, le Kilauea coule jusqu'à l'océan

ActualitéClassé sous :Volcanologie , éruption Kilauea , volcan Hawaï

Le Kilauea, l'un des volcans les plus actifs de la planète a repris ses éruptions dans la zone du Halema'uma'u (nom du cratère sommital du Kilauea) il y a quelques semaines. Depuis peu, les coulées de lave d'une éruption précédente se déversent à nouveau dans l'océan.

Une coulée de lave du Kilauea pénétrant dans l'Océan Pacifique. Crédit : Charlie Anderson Jr.

Le Kilauea, sur l'île de Hawaï, est un volcan de point chaud et son mécanisme éruptif est naturellement de type... hawaïen. Les laves qu'il peut cracher sont donc fluides, très chaudes, et peuvent s'écouler sur des dizaines de kilomètres. C'est pourquoi les éruptions ne construisent pas des cônes volcaniques, comme le fait le Stromboli mais plutôt des édifices aux pentes douces. La raison de leur fluidité est que ces laves, qui viennent d'une très grande profondeur, sont basaltiques et très pauvres en silice, ce qui permet d'ailleurs un dégazage rapide.

Figure 1. La carte de la zone des éruptions du Kilauea. Crédit : USGS.

Le 21 Juillet 2007, une nouvelle phase effusive (c'est-à-dire un écoulement de lave sans explosion) a débuté, peu après minuit, après l'ouverture de deux fissures entre le Pu'u O'o et Kupaianaha (voir figures 1 et 2), à l'est du Pu'u O'o. Les deux fissures éruptives mesurent entre 600 et 800 m de long et elles ont donné naissance à deux coulées de lave.

Le front de coulée ouest est entré en mer mercredi 5 mars 2008 à 23 h 30 et il a donné lieu à des phénomènes spectaculaires comme le montrent les vidéos.


Des coulées spectaculaires.


Figure 2. Un zoom sur les coulées de 2008 du Kilauea. En rouge et rose, les coulées actuelles, en mars 2008.


Figure 3. Un autre zoom sur les coulées de 2008 du Kilauea. En rouge et rose, les coulées actuelles. Cliquez pour agrandir.