Planète

En vidéo : les éruptions du Kilauea et son lac de lave

ActualitéClassé sous :Volcanologie , Pu'u O'o , lac de lave

Le Kilauea est situé dans le sud-est de l'île d'Hawaï. On le considère comme l'un des volcans les plus actifs de la planète avec le Piton de la Fournaise, l'Etna et le Stromboli. Il produit de belles éruptions en ce moment, notamment au niveau du cratère Pu'u O'o avec son célèbre lac de lave.

Une vue aérienne du cratère du Puu Oo le 29 juillet 2011. © USGS

Comme le montre cette vidéo prise en hélicoptère le 4 août 2011, Hawaï mérite bien sa réputation de paradis des volcanologues. Le Kilauea y fait en effet de fréquentes éruptions et si Maurice et Katia Krafft étaient encore parmi nous, ils seraient probablement quelque part près du Pu'u O'o en train de filmer l'activité de son lac de lave et les coulées issues de fissures non loin de ce dernier. Les deux volcanologues français avaient en effet envisagé de prendre leur retraite à Hawaï.

Le Puʻu ʻŌʻō (on écrit parfois aussi Puu Oo) s'est formé sur les flancs du Kilauea le 3 janvier 1983 et son cratère est toujours actif. Il est parfois envahi par un impressionnant lac de lave qui peut se vidanger ou simplement déborder. Des coulées de lave apparaissent alors, qui peuvent se jeter dans l'océan Pacifique en agrandissant l'île d'Hawaï.


Des images de l'activité volcanique au voisinage du Pu‘u ‘Ō‘ō le 4 août 2011. On peut y voir notamment un Spatter cone, c'est-à-dire un petit cône formé par l'accumulation à chaud de lambeaux de lave. © USGS/YouTube

Sur le site du Hawaiian Volcano Observatory (HVO), on peut voir que le Puu Oo est particulièrement actif depuis mars 2011 mais à vrai dire, on peut trouver des images d'une esthétique à couper le souffle quasiment tous les ans sur le Kilauea.


D'autres images de l'activité volcanique au voisinage du Pu‘u ‘Ō‘ō le 4 août 2011. © USGS/YouTube

On peut le constater en consultant les archives des années précédentes montrant là aussi des photographies et des vidéos somptueuses des fontaines de lave et de coulées s'échappant de fissures ou de cratères.


Filmées pendant la journée du 3 août 2011, ces images montrent la diminution du niveau du lac de lave du Pu‘u ‘Ō‘ō d'abord observée dans le visible et ensuite en infrarouge. Les températures sont en degrés celcius. © USGS/YouTube

Parmi les vidéos les plus impressionnantes, on trouve celle de la vidange partielle du lac de lave occupant le cratère du Puu Oo le 3 août 2011. En quelques heures, le niveau du lac a baissé de près de 80 m. Occupé par de la roche solidifiée et refroidie, le cratère ne montre alors plus de lac de lave en fusion à la fin de l'après-midi.

Si l'on en croit le communiqué du 17 août 2011 sur le site de l'Association pour la connaissance et la transmission de l'information en volcanologie (Activ) : « L'activité effusive a diminué. L'édifice connaît depuis plusieurs jours une nouvelle phase de déflation (dégonflement) et les évents sont moins actifs. Les coulées ne sont plus visibles. Le lac de lave sommital est, quand à lui, toujours trop bas pour être visible ».