Planète

Comment surveiller un volcan sous la mer par télémétrie !

ActualitéClassé sous :Volcanologie , Volcan , télémétrie

Pour la première fois, des données sismiques en provenance d'un sismomètre directement installé sur le flan d'un volcan sous-marin ont été transmises en surface. Le dispositif a été posé à l'aide d'un robot télécommandé par une équipe du fameux Woods Hole Oceanographic Institution.  La surveillance du volcan nommé Kick'em Jenny, situé dans le sud-est de la mer des Caraïbes, fait partie d'un projet destiné à prévenir les risques de catastrophes naturelles, comme les tsunamis, dans la région.

Formation d'une île volcanique et surveillance des éruptions par télémétrie (Credit: Zina Deretsky, National Science Foundation).

Où se trouve le plus grand nombre de volcans sur la planète ? Si vous avez répondu « sur les continents », vous avez tout faux. En réalité, c'est au fond des mers et des océans qu'ils se situent en majorité. En quelques centaines de milliers d'années, après être entré en éruption des milliers de fois, certains d'entre eux ont superposé tellement de couches de lave qu'ils rejoignent la surface pour former des îles comme Hawaï ou l'Islande. Le processus est bien sûr fascinant pour un géologue, mais les récents événements ont prouvé qu'il ne fallait pas sous-estimer les dangers que font planer l'activité tectonique et volcanique  sur la planète.

La région des Antilles et des Caraïbes est déjà tristement célèbre à cause de l'éruption de la montagne Pelé à la Martinique et celle, moins coûteuse en vies humaines, de la Soufrière de MontSerrat. Or, sous l'action d'un séisme violent en liaison avec une éruption, le flanc d'un volcan sous-marin peut s'effondrer, ce qui causera un tsunami d'importance plus ou moins grande. La sécurité des populations exige donc, dans de telles régions, de surveiller aussi les volcans sous-marins.

Le volcan Kick 'em Jenny est situé juste au nord de la côte de l'île de Grenade. Il est entré 12 fois en éruption depuis 1939 et sa dernière éruption majeure a eut lieu en 2001. C'est un excellent volcan laboratoire pour tester et développer le projet  de stations sismiques de surveillance côtier appelé Real Time Offshore Seismic Station (RTOSS). Situé à plusieurs centaines de mètres sous la surface de la mer, celui-ci n'a encore causé aucune catastrophe mais la surveillance continuelle de l'activité sismique sur ce volcan devrait permettre de détecter des signes avant-coureurs d'éruption. Ce que les chercheurs apprendront ainsi leur permettra de tester aussi bien la technologie de la surveillance télémétrique sous-marine d'un volcan que des modèles de prévisions pour les risques de tsunamis.

Localisation géographique du volcan Kick'em Jenny (Credit: USGS).