Planète

L'éruption du volcan Mérapi menace l'Indonésie après le séisme de Java

ActualitéClassé sous :Volcanologie , volcan Merapi , regain d'activité

Pour l'heure, on sait que le tremblement de terre qui a secoué l'île de Java, samedi matin, a fait plus de 5.400 victimes. Ce matin, un nouveau séisme de magnitude 6 sur l'échelle de Richter a également ébranlé la Papouasie. Mais une autre menace pèse sur l'Indonésie, celle du volcan Merapi, qui montre des signes inquiétants de regain d'activité...

Depuis le tremblement de terre de samedi, le stratovolcan Merapi montre des signes inquiétants de regain d'activité (Crédits : CNRS)
Depuis le tremblement de terre de samedi, le stratovolcan Merapi montre des signes inquiétants de regain d'activité
(Crédits : CNRS)
Le volcan Merapi, dimanche dernier, rejetant d'épais nuages

D'après le service de surveillance volcanologique du Merapi, l'activité du stratovolcan a triplé depuis le tremblement de terre qui a ébranlé l'île de Java, samedi dernier. Ce séisme d'une magnitude de 6,2 sur l'échelle de Richter aurait entre autre « provoqué l'instabilité du dôme de lave », situé à 70 kilomètres de l'épicentre. Ainsi, depuis que le sol a tremblé, le volcan gronde, éjecte des nuées ardentes, et ses flancs présentent des coulées de lave.

Ce matin, le volcan Merapi expulsait un inquiétant panache de fumée culminant à 900 mètres de hauteur - soit deux fois plus élevé qu'hier. Nombreux sont les habitants de Yogyakarta et de la région qui craignent une forte éruption du volcan. Les autorités indonésiennes partagent cette inquiétude et ont déjà fait évacuer plusieurs dizaines de milliers d'habitants.

Selon Jacques-Marie Bardintzeff, de l'université de Paris-Sud à Orsay, l'intensification de l'activité du volcan et le tremblement de terre de samedi ont bien une cause commune : le glissement de la plaque de l'océan indien sous l'Indonésie. « Il arrive qu'un séisme déclenche une éruption quelques semaines, voire quelques mois plus tard », a-t-il ajouté, avant de préciser qu'une telle succession d'événements était néanmoins peu fréquente.

Pourtant, après s'être réveillé au mois d'avril, le stratovolcan Merapi avait semblé se calmer, et la menace d'une éruption explosive s'éloigner. Mais le tremblement de terre de samedi dernier semble bien l'avoir, plus que jamais, tiré de son sommeil. Rappelons que, selon l'Agence d'atténuation des risques volcaniques et géologiques, une explosion du Merapi menacerait directement plus d'un million d'indonésiens...