L'aventurier Geoff Mackley, the Dangerman, comme on le surnomme, semble absorbé dans ses réflexions face à la fournaise du bouillonnement de lave. © Sam Cossman

Planète

En vidéo : un homme descend vers le cœur en fusion d'un volcan

ActualitéClassé sous :Volcan , Volcanologie , exploration d'un volcan

Avec une température comprise entre 700 et 1.200 °C, le cratère d'un volcan ne fait pas partie des lieux les plus accueillants pour faire du tourisme. Pourtant, quatre explorateurs quelque peu téméraires ont rendu visite au cœur en fusion du Marum, un volcan du Vanuatu, et ont filmé leur descente. Vivez avec eux et en toute sécurité grâce à la vidéo cette rencontre avec les entrailles spectaculaires de la Terre.

Les Américains Sam Cossman, George Kourounis, Geoff Mackley et Brad Ambrose appartiennent au club très fermé des personnes ayant exploré le cratère du Marum. Ce volcan difficile d'accès culminant à 1.270 mètres d'altitude est une merveille de la nature. Situé au cœur de l'île d’Ambrym, au Vanuatu, dans le Pacifique sud, il fait partie des deux bouches actives de l'île depuis mai 2008, la seconde étant Benbow, située au sud-ouest.

Les personnes ayant marché sur la Lune sont plus nombreuses que celles ayant approché le fond d'un cratère en fusion. © Sam Cossman

Il n'existe que quatre lacs de lave permanents dans le monde et le Marum est l'un d'eux. Pour qu'un tel lac de lave puisse subsister, il faut des conditions bien particulières. En effet, le flux de chaleur qui l'alimente doit parfaitement compenser la perte de température due à son contact avec l'atmosphère. Son activité permanente est permise grâce à un complexe équilibre de transfert de chaleur qui reste encore mystérieux pour les scientifiques.

La durée de vie d'un homme sans protection proche de la bouche d'un volcan en éruption est de l'ordre de 6 secondes. Mieux vaut un équipement approprié pour celui qui s'y aventure. Geoff Mackley, un des membres de l'expédition, n'en est pas à son coup d'essai puisqu'il avait déjà visité le cratère du Marum. Équipé d'une combinaison ignifugée et d'un respirateur artificiel, il était alors descendu au plus profond du cratère pour y rester près de 40 minutes. Un exploit dans cette fournaise où la température atteint facilement 1.200 °C.