Planète

Un violent tsunami déferle sur les Îles Salomons

ActualitéClassé sous :Terre , tsunami , Salomons

Un violent séisme sous-marin survenu dimanche 1er avril à 20h39 TU a provoqué un tsunami qui a frappé la côte ouest de l'archipel des Îles Salomon, provoquant d'importants dégâts ainsi qu'un minimum de treize victimes.

Les Îles Salomons et l'épicentre de la secousse sismique. Les traits représentent les failles de l'écorce terrestre.

De magnitude 8,1 sur l'échelle de Richter selon les premières estimations de l'USGS, la secousse sismique dont l'épicentre se situait à environ 10 kilomètres de profondeur par 8.453° sud et 156.957°E est a été ressentie sur de nombreuses îles de l'archipel des Salomons, au nord-est de l'Australie. Provoqué par le séisme, un tsunami a ensuite atteint la côte ouest des Îles Salomons, provoquant d'importants dégâts ainsi que des victimes à Gizo, la capitale de la province occidentale de l'archipel, ainsi qu'aux environs.

Selon les autorités locales, une vague haute de plusieurs mètres a atteint la côte et grimpé sur les terrains bordant la mer, pénétrant profondément sur les terres. De nombreuses maisons ont été détruites ou emportées par le reflux, et un hôpital sérieusement endommagé.

Les communications rendues difficiles ou impossibles et les rues entravées par de nombreux débris et même par des bateaux portés par la vague géante jusqu'au milieu des rues a sérieusement compliqué le travail des secouristes, et aucun bilan définitif n'est encore établi. Selon les sources, le nombre de victimes s'élèverait de treize à vingt mais beaucoup de bâtiments effondrés restent à dégager, et des corps auraient été aperçus flottant à la surface des eaux sans qu'il soit actuellement possible de les atteindre.

La ville de Munda, située dans la province de l'Ouest, aurait également été touchée, mais les communications sont toujours coupées. Alfred Maesulia, porte-parole du gouvernement, annonce que les communications n'ont encore pu être établies avec de nombreuses îles éparpillées à l'ouest de l'archipel encore très difficiles à atteindre. Peter Marshall, vice-commissaire des Îles Salomons, a déclaré qu'un avion allait survoler l'ensemble du territoire pour procéder à une première reconnaissance des dégâts.

Les services de gestion des catastrophes des Salomons signalent aussi que la situation restait inconnue sur l'Île de Simbo, où des habitants ont fait état d'une vague géante ayant pénétré jusqu'à 200 mètres à l'intérieur des terres.

Le séisme de 20h39 TU a été suivi par une importante réplique sept minutes plus tard, puis par plusieurs autres, toutes ressenties dans l'archipel. On estime actuellement le nombre de sans-abri entre 2000 et 3000, de nombreuses personnes se sont aussi réfugiées sur les hauteurs des îles.