Planète

La Terre vue de l'espace : l'Irlande, le Royaume-Uni et la France

ActualitéClassé sous :Terre , esa , envisat

Les verdoyants paysages d'Irlande, du Royaume-Uni et du nord-ouest de la France sont les sujets de cette image du satellite Envisat, prise lors d'une rare journée sans nuages.

Cette image montrant l'Irlande, le Royaume-Uni et la France a été acquise par le spectromètre imageur Meris du satellite Envisat le 28 mars 2012, quelques jours avant qu'il tombe définitivement en panne. © Esa

L'Esa nous propose l'une des dernières images acquises par le satellite d'observation Envisat avant sa perte définitive au mois d'avril 2012. À l'ouest, quelque 800 lacs parsèment la verte Irlande, constituée dans sa majeure partie de la République d'Irlande, et dans son quart nord-est de l'Irlande du Nord. Le Lough Neagh, belle tache bleue au beau milieu de l'Irlande du Nord, est le plus grand lac des îles britanniques. Contrastant avec le vert tendre de l'intérieur des terres, les côtes occidentales irlandaises présentent un aspect déchiqueté et brunâtre. L'Irlande bénéficie d'un climat d'une grande douceur sous l'influence de l'océan Atlantique (sur la gauche) et du Gulf Stream. Les vents dominants du sud-ouest ont pour conséquence de fortes précipitations dans le nord-ouest, l'ouest et le sud-ouest du pays. 

En bas à droite de l'image, la Seine traverse d'abord le bassin parisien, identifiable sous la forme d'une grande tache grise, avant de serpenter vers la côte normande. Elle arrose au passage Rouen avant de se jeter dans la Manche entre Le Havre et Honfleur. En haut à droite, on reconnaît le delta formé par la confluence de la Meuse, du Rhin et de l'Escaut, et tout en haut, l'amorce de la mer côtière des Wadden. Les filaments verts et beiges visibles dans la mer sont dus aux sédiments charriés par l'eau. Ces sédiments se concentrent particulièrement au sud-est des îles britanniques, dans le prolongement de l'embouchure de la Tamise et jusqu'en mer du Nord.