Planète

Remonter le temps, grâce aux glaces de l'antarctique

ActualitéClassé sous :Terre , glaciation , Réchauffement

Le projet européen de carottage glaciaire en antarctique EPICA a permis de récolter des échantillons de glace vieux de 740 000 ans. Les concentrations de gaz à effet de serre contenus dans la glace vont permettre de mieux comprendre l'évolution du climat. L'idée n'est pas nouvelle. Il y a une dizaine d'années, le projet de carottage russe de la station Vostok avait permis de remonter jusqu'à 400 000 ans en arrière. Bien que cette période couvre quatre ères glaciaires, il était intéressant d'aller encore plus loin.

En effet, il y a 395 à 425 milliers d'années, la Terre était très proche de son orbite actuelle. Les chercheurs d'EPICA ont donc commencé un nouveau forage à 500 km de Vostok, au Dôme Concordia. Le site fut choisi car l'épaisseur de la glace est de plus de 3 km à cet endroit. Ils ont extrait des carottes de glace de dix centimètres de diamètre sur une profondeur de plus de 3100 mètres. Les échantillons actuels datent d'il y a 740 000 ans et les chercheurs estiment que la glace la plus profonde doit être vieille de 900 000 ans.

L'analyse des nombreux échantillons prendra beaucoup de temps. Les scientifiques ont déjà analysé les carottes datant de 400 000 ans. Le taux de dioxyde de carbone dans l'air était alors similaire à celui de l'ère préindustrielle. D'après ces échantillons, si on fait abstraction de l'action de l'homme, la période interglaciaire actuelle devrait encore durer 16 000 ans.

Les chercheurs ont également remarqué une transition dans les cycles climatiques. Il y a un million d'années, les glaciations qui se produisaient tous les 40 000 ans. Les glaciations récentes se produisent tous les 100 000 ans. Il est possible que cela soit du à une variation du taux de gaz à effet de serre dans l'atmosphère.