Planète

Le naturel, toujours plus efficace

ActualitéClassé sous :Terre , agriculture , paillage

En agriculture, la technique du paillage, qui consiste à recouvrir le sol d'une couche protectrice (paillis), permet de diminuer la croissance des mauvaises herbes, de réduire la consommation d'engrais chimiques et de pesticides et de mieux conserver l'humidité.

Technique du paillage Crédit : http://www.heuling.de

Jusqu'à récemment, la bâche de polyéthylène était la plus employée pour cette fonction. Toutefois, face à la demande croissante pour une agriculture "durable", plus respectueuse de l'environnement, les industriels se tournent depuis peu vers des structures en matières
végétales biodégradables susceptibles d'apporter un complément de nutriments.
Cette approche intuitive est aujourd'hui étayée par l'étude scientifique de Vinod Kumar, du Centre de recherche de Betsville (Maryland), et de ses collègues du Département de l'Agriculture américain (USDA).

Les chercheurs ont comparé la croissance de tomates cultivées sur des paillis en plastique ou à base d'une légumineuse, du type Vicia. Et c'est avec ce dernier type de revêtement que l'équipe a obtenu une plus grande longévité des plants et une meilleure résistance aux maladies.

Au niveau cellulaire, les agronomes ont constaté une expression plus élevée, sous l'effet des produits de la décomposition du paillis, de gènes intervenant notamment dans l'utilisation et la mobilisation du carbone et de l'azote.