Planète

Un titanosaure argentin prétendant au titre de plus grand dinosaure

ActualitéClassé sous :paléontologie , dinosaure , sauropode

Des paléontologues argentins annoncent par voie de presse avoir découvert quelques os du plus grand dinosaure ayant foulé cette terre. Ce titanosauridé aurait mesuré jusqu'à 20 m de haut pour 40 m de long. Mais les restes demeurent trop parcellaires pour avoir la certitude des proportions avancées.

Un nouveau titanosauridé, comme ces Alamosaurus, a été découvert en Argentine. Ce pourrait être l’un des plus grands dinosaures à avoir existé, bien que la concurrence soit rude. © DiBgd, Wikipédia, cc by sa 3.0

Quel fut le plus grand animal à avoir un jour vécu sur notre belle planète ? Les scientifiques ne disposent que d'une certitude : il s'agissait d'un dinosaure sauropode. Mais la liste des concurrents est longue, et elle vient voir un nouveau prétendant s'y ajouter. Dépourvu de nom pour l'instant, cette créature du début du Crétacé supérieur (environ 90 à 95 millions d'années) vivait dans l'actuelle Argentine. Et d'après José Luis Carbadillo et ses collègues du musée paléontologique Egidio Feruglio, ce titanosauridé aurait très bien pu surclasser tous les autres.

La découverte fait suite à l'alerte donnée par un fermier en 2008, qui signalait la présence d'os géants dans son champ, à 250 km à l'ouest de la ville de Trelew, à La Flecha, dans la province de Chubut. Les fouilles n'ont commencé que cinq ans plus tard, en 2013, alors que le paysan est décédé entretemps. En tout, quelque 150 os environ ont été exhumés, appartenant à 7 spécimens différents. Les estimations de la taille se basent sur le plus grand fémur sorti de terre.

De sa longueur de 2,4 m et de son épaisseur, les scientifiques ont déduit que son propriétaire devait être capable de soutenir une masse de 77 tonnes, et que sa longueur devait atteindre 40 m pour une hauteur de 20 m. À titre indicatif, c'est le poids d'une bonne dizaine d'éléphants, une longueur supérieure à celle de la baleine bleue et la hauteur d'un immeuble de 7 étages. Ce véritable géant surpasserait donc l'Argentinosaurus, un cousin qui, comme son nom l'indique, vivait dans la même région, mais aussi durant la même période.

L’Argentinosaurus compte parmi les plus gros dinosaures. C’était un cousin de ce nouveau sauropode découvert dans le sud de l’Argentine, peut-être plus grand encore. © Nobu Tamura, Wikipédia, cc by sa 3.0

Un dinosaure géant ? Oui. Le plus grand ? On ne sait pas…

Ce dinosaure, qui sera baptisé ultérieurement en fonction de son gigantisme, de son lieu d'excavation et en hommage au fermier, est décrit comme particulièrement bien conservé, tandis que les scientifiques espèrent même retrouver encore 200 os supplémentaires, appartenant à des individus plus jeunes, ainsi que des restes de carnivores de l'époque, dont des dents, déjà sorties de la roche.

Si les découvreurs n'hésitent pas à clamer haut et fort qu'ils ont exhumé le plus grand dinosaure, il faut néanmoins nuancer ces propos qui demeurent un peu précipités. D'une part parce qu'il existe plusieurs méthodes de calcul des dimensions de ces géants disparus et qu'elles ne sont pas toujours cohérentes entre elles. D'autre part car il est compliqué et présomptueux de fournir des données précises à partir de squelettes très incomplets : il ne peut s'agir que d'extrapolations, peut-être erronées, notamment en ce qui concerne la hauteur, qui apparaît légèrement démesurée en comparaison de ses cousins titanosauridés. Attendons une publication scientifique pour plus de précisions.

Enfin, d'autres sauropodes auraient pu avoir une taille semblable, voire supérieure encore. AmphicœliasSupersaurusSeismosaurus (parfois renommé Diplodocus hallorum) ou encore Sauroposeidon comptent parmi les principaux rivaux de ce nouveau géant découvert. Difficile, avec le peu de restes dont on dispose, de déterminer le plus grand de tous. Peut-être même gît-il encore sous la terre...