Planète

Les plus anciennes traces fossiles de vers géants découvertes

ActualitéClassé sous :paléontologie , Centro Superior de Investigaciones Cientificas (CSIC) , ver marin

-

Des paléontologues espagnols ont découvert des galeries laissées dans des sédiments marins il y a 475 millions d'années, traces fossiles de vers géants pouvant atteindre un mètre de long.

Sur cette photo, on distingue clairement les galeries laissées par les vers marins géants de l'Ordovicien. © Spanish National Research Council (CSIC)

Remontez dans le temps à l'époque de l'Ordovicien inférieur, il y a 475 millions d'années environ, quand nageaient dans les océans des scorpions de mer géants. Au centre de l'Espagne se trouve actuellement une région faisant partie du parc national Cabaneros qui date de cette période de l'histoire de la Terre. A ce moment-là, du fait de la dérive des continents qui existait sur Terre depuis plus de 3 milliards d’années, l'endroit était situé sur une plateforme marine proche du pôle Sud et donc dans des eaux particulièrement froides.

Parce que ce milieu favorise peut-être le gigantisme, l'examen des fonds marins nous aurait permis de voir des vers géants fouillant les sédiments en y creusant des galeries longues de plusieurs mètres et d'un diamètre de 15 à 20 cm.

Les traces laissées par ces organismes marins sont encore bien visibles aujourd'hui et elles ont été découvertes par le paléontologue Juan Carlos Gutierrez Marco et ses collègues du Centro Superior de Investigaciones Cientificas (CSIC). Ce chercheur n'en est pas à son coup d'essai et dernièrement il avait même découvert un véritable cimetière de trilobites géants datant eux aussi de l'Ordovicien.

Par comparaison avec les animaux actuels, on peut imaginer que les parois de ces galeries creusées à l'horizontale par les vers marins géants étaient consolidées par la sécrétion d'un mucus. C'est grâce à ceci qu'elles ont pu se fossiliser et subsister jusqu'à aujourd'hui.