Le Goddard Space Flight Center de la Nasa a élaboré un nouvel outil qui donne une vue globale de la circulation atmosphérique autour de l'Amérique du Nord et du Sud. L'application permettra de mieux prévoir l'évolution des phénomènes météorologiques qui prennent naissance à l'ouest ou à l’est du continent américain, et qui peuvent affecter jusqu'à l'Europe (à l'image, les Alpes et leurs nuages vus du ciel). © Rémy Decourt, Futura-Sciences

Planète

En vidéo : les satellites GOES filment la Terre en binoculaire

ActualitéClassé sous :météorologie , océanographie , climatologie

Grâce à deux satellites géostationnaires GOES, on peut observer l'atmosphère en une seule image animée, du Pacifique à l'Atlantique. Ce nouveau service n'est pas un gadget : c'est un outil précieux pour prévoir des conditions météorologiques dangereuses.

Le Goddard Space Flight Center de la Nasa, qui gère les satellites environnementaux en position géostationnaire de la série GOES (Geostationary Operational Environmental Satellite), a mis au point une application qui montre simultanément une portion est et une portion ouest de la surface terrestre de part et d'autre du continent américain. Les images qui en résultent sont saisissantes, donnant à la Terre l'aspect du champ d'une paire de jumelles. Au-delà de l'esthétique de cette image, l'intérêt scientifique de cette application n'est pas nul.

Actuellement au nombre de trois, les satellites GEOS sont positionnés sur l'orbite géostationnaire. Développés par la Nasa pour le compte de la NOAA, l'agence gouvernementale américaine responsable de l'étude de l'océan et de l'atmosphère, ces satellites ont été construits par Boeing. Les GOES-13, GOES-14 et GOES-15 ont été mis sur orbite respectivement en 2006, 2009 et 2010.

Respectivement installés au-dessus de la longitude 75° O et 135° O, c'est-à-dire au-dessus de l'Atlantique et du Pacifique, les GOES 13 et 15 sont couramment dénommés East et West, par référence géographique au continent américain. L'idée est donc d'utiliser ensemble les données satellite de ces deux instruments.


Grâce à deux des trois satellites GOES, la Nasa construit une animation montrant l'atmosphère de part et d'autre du continent américain et d’un pôle à l’autre. Le service fournit huit images par jour et on voit sur la vidéo le défilement de dix journées, du 19 au 29 mars 2013. Cette visualisation permet de suivre la naissance de phénomènes météorologies au-dessus de l’océan Pacifique et d’en surveiller le déplacement jusqu’en direction de l’Europe. © Nasa, NOAA, GOES Project

Une image globale de l'atmosphère utile pour les prévisions

Pour cette application, on utilise toutes les trois heures les images fournies par GOES-13, qui couvre la partie à l'est du continent américain, et GOES-15, qui observe la partie à l'ouest. Avec huit images par jour, la totalité des régions occidentales est ainsi couverte.

Cette visualisation panoramique ne va pas révolutionner les prévisions météorologiques, mais ces dernières pourront s'en trouver améliorées. Superposées sur des cartes, ces images chronologiques de la circulation atmosphérique optimiseront les prévisions météorologiques à moyen terme (au-delà d'une quinzaine de jours) à grande échelle.

L'intérêt de cet outil est de fournir, sur une seule image, une vue d'ensemble de ce qui se trame au-dessus des océans Pacifique et Atlantique, et des terres du continent américain. Il est ainsi possible de suivre la formation et le déplacement des phénomènes météorologiques au-dessus d'une grande partie de la planète, à l'est et à l'ouest de l'Amérique. De quoi suivre et surveiller, presque en direct, les changements atmosphériques rapides qui sont responsables des ouragans et des tornades, même lorsqu'ils se produisent à la périphérie de la zone de couverture des deux satellites.