Planète

En bref : l'île de la Réunion en alerte, le cyclone Dumile approche !

ActualitéClassé sous :météorologie , cyclone , cyclone tropical

Le cyclone Dumile, actuellement de catégorie 1, se rapproche de la côte ouest de l'île de la Réunion. L'alerte cyclonique est de rigueur, des rafales de 150 km/h sont attendues entre 13 h 00 et 16 h 00 heure locale. Plus de détails sur cette dépression qui menace le département français de l'océan Indien.

L'instrument Modis de la Nasa à bord du satellite Aqua montre le cyclone Dumile le 2 janvier à 11 h 35 heure française. En rouge, les zones d'orages intenses. © Nasa Goddard Space Flight Center, Modis Rapid Response Team

L'alerte rouge cyclonique est décrétée pour l'île de la Réunion. Le cyclone tropical Dumile dégrade les conditions météorologiques du département français situé dans l'océan Indien, au sud de Madagascar. Ce matin, à 7 h 00 heure française, l'œil du cyclone était centré à 20,3° S et 54,3° E, c'est-à-dire à 125 km au nord-ouest de la Réunion. Il se dirigeait vers le sud avec une vitesse de 22 km/h. Actuellement de catégorie 1 sur l'échelle de Saffir-Simpson, le cyclone devrait passer à une centaine de kilomètres de la côte ouest de l'île de la Réunion en début d'après-midi.


Le cyclone tropical Dumile est au nord-est de Madagascar (en contour noir à gauche de l'image). La photographie est prise par l'instrument Modis du satellite Aqua de la Nasa, le 1er janvier 2013 à 10 h 55 heure française. On distingue l’île de la Réunion en bas à gauche et l’île Maurice en bas à droite. © Nasa Goddard Space Flight Center, Modis Rapid Response Team

Le cœur du cyclone ne frappera pas pleinement l'île. Le cyclone Dumile ne devrait donc pas avoir le même impact que les événements récents comme l'ouragan Sandy, ou le typhon Bopha. Toutefois, des rafales de 130 à 150 km/h sont attendues sur les caps et reliefs. Les précipitations seront particulièrement intenses localement avec des cumuls avoisinant 300 mm. La houle cyclonique moyenne devrait atteindre 5 m, mais des déferlantes de 10 m sont possibles. Avec de telles conditions météo, les risques d'inondations et de coulées de boue sont très élevés. 

Née d'une dépression tropicale le week-end dernier dans l'océan Indien, ce n'est que mardi que la tempête a été baptisée Dumile. Elle est devenue un cyclone seulement ce matin. Si pour Philippe Caroff, prévisionniste cyclones au centre de Météo France sur l'île de la Réunion, « ce n'est pas le cyclone du siècle », 25.000 foyers sont déjà privés d'électricité et toute la population est assignée à résidence dès à présent. Pour l'instant, Dumile suit exactement la trajectoire envisagée par les prévisionnistes. S'il continue de la sorte, les conditions météo s'amélioreront dès demain et le cyclone ira mourir au sud de l'océan Indien.