Après avoir observé un effondrement des populations d’insectes volants dans plusieurs réserves naturelles allemandes, des chercheurs appellent à un meilleur suivi de cette situation qu’ils considèrent comme d’urgence. © miniformat65, Pixabay, CC0 Creative Commons

Planète

Les populations d’insectes se sont effondrées en trois décennies

ActualitéClassé sous :insectes , effondrement du nombre d'insectes , Krefeld Entomological Society

Des données avaient déjà attiré l'attention sur le déclin inquiétant du nombre d'abeilles ou de papillons. Aujourd'hui, des chercheurs allemands publient des chiffres encore un peu plus alarmants. Le déclin atteindrait 75 % et semble se généraliser à l'ensemble des populations d'insectes volants. 

L'avez-vous remarqué ? Nous passons de moins en moins de temps à nettoyer nos pare-brise des insectes volants morts qui s'y sont écrasés. Une étude menée par des chercheurs de la Krefeld Entomological Society (Allemagne) suggère aujourd'hui que c'est tout simplement parce que le nombre d'insectes volants a dramatiquement diminué ces dernières années.

Selon des relevés réalisés dans 63 réserves naturelles situées en Allemagne de l'ouest et du nord, entre Bonn et Cologne et jusqu'au sud de Berlin, la quantité d'insectes volants (en nombre d'individus) aurait ainsi chuté, au cours de ces 27 dernières années, de pas moins de 76 %. Avec un pic durant la saison estivale à moins 82 % !

Pour compter les insectes, les entomologistes allemands ont utilisé des pièges Malaise comme celui-ci, installé en forêt en Guyane. © G. Lamarre, Q. Molto, P. Fine et C. Baraloto, Wikipedia, CC by 3.0

Un déclin encore inexpliqué

Les insectes n'ont pas toujours bonne presse auprès du public, mais pourtant une perte, tant en diversité qu'en nombre d'individus, peut provoquer des effets en cascades sur la chaîne alimentaire. Et mettre ainsi en péril tout un écosystème. D'où l'intérêt que les chercheurs portent à la question.

Y répondre n'est pas simple. Le déclin observé par les entomologistes allemands reste à ce jour inexpliqué. Leurs tentatives de le corréler à des changements de conditions météorologiques, de paysages ou de couverture végétale semblent avoir échoué. Ils ne peuvent qu'imaginer — sans preuve formelle pour l'heure — que la proximité de terres cultivées en agriculture intensive et l'utilisation de pesticides dans les champs voisins pourraient avoir joué un rôle.

Quels insectes pollinisateurs sont les plus menacés ?  Chez les quatre groupes d'insectes pollinisateurs (il n'y a pas que les abeilles !), les espèces paraissent souvent en régression. Même si les données manquent, car on ne les connaît pas toutes, il semble clair que les « spécialistes », c'est-à-dire les espèces aux besoins très spécifiques, sont à peu près partout en déclin, explique Colin Fontaine, du Muséum national d'histoire naturelle.