Planète

En bref : Gros tremblement de terre en Grèce

ActualitéClassé sous :géologie , tempête sismique , séismes

Un très violent tremblement de terre d'une magnitude de 6,9 degrés sur l'échelle de Richter a secoué une très vaste zone de l'Est de la Méditerranée ce dimanche 8 janvier 2006 à 11h34TU.

L'épicentre de ce puissant séisme a été localisé au nord-Est de l'île de Kithira (Sud du Péloponnèse) à une profondeur de 35 km. La secousse d'une durée de dix secondes a été fortement ressentie jusque dans la Capitale Grecque à plus de 200 km de distance. On note des dégâts dans l'île de Cythère et Kithira où l'aéroport serait endommagé. Plusieurs blessés ont également été répertoriés des suites de cette violente secousse.

On nous signale que ce séisme a été ressenti jusque sur les côtes Egyptiennes à plus de 800 km de distance, et même jusqu'au Caire (Egypte) à 1200 km de l'épicentre. La secousse a également été ressentie jusqu'en Sicile, à Catane où les immeubles ont tremblé, à Naples sur les côtes Méditerranéennes et Bari sur la côte Adriatique.

Il s'agit de la plus violente secousse ressentie en Grèce et en Crète depuis plusieurs décennies. La théorie de la "tempête sismique", comme il s'en produit toujours après chaque grand séisme comme celui du 26 décembre 2004 à Sumatra, doit être relancée.