Les quatre éoliennes installées à Gaildorf (Allemagne) sont posées sur des réservoirs d’eau qui alimentent une station hydroélectrique. Ce sont les plus hautes éoliennes du monde. © Max Bögl Wind

Planète

Les plus hautes éoliennes du monde installées en Allemagne

ActualitéClassé sous :énergie renouvelable , éolienne , parc éolien

C'est en Allemagne, non loin de Stuttgart, qu'ont été construites les plus hautes éoliennes du monde. Culminant à près de 265 mètres, celles-ci sont installées au-dessus de réservoirs d'eau alimentant une centrale de pompage-turbinage qui prendra le relais lorsque les éoliennes ne seront pas en service.

Si l'Écosse peut s'enorgueillir de posséder le tout premier parc éolien flottant, c'est en Allemagne que l'on trouve les plus hautes éoliennes terrestres. Le constructeur Max Bögl Wind vient d'achever l'installation d'une ferme de quatre éoliennes située dans la ville de Gaildorf, près de Stuttgart. L'une de ces géantes possède une tour de 178 mètres de haut et elle culmine à 264,5 mètres si l'on prend en compte l'extrémité de ses pales. Le précédent record de 230 mètres était déjà détenu par une éolienne installée en Allemagne.

Chaque éolienne est équipée d'un générateur de 3,4 mégawatts (MW) qui se combine avec une centrale de pompage-turbinage pour former un système hybride inédit. Les fondations soutenant les éoliennes sont en fait des réservoirs d'eau qui augmentent la hauteur de quarante mètres. Plus la tour d'une éolienne est haute, moins elle est sujette aux turbulences et plus celle-ci augmente son rendement. Selon les estimations de Max Bögl Wind, chaque mètre supplémentaire permet à une éolienne d'augmenter le rendement énergétique annuel de 0,5 à 1 %. Ce type d'installation est particulièrement intéressant à l'intérieur des terres, là où le vent est faible.

La ferme éolienne alimentera le réseau à partir du printemps 2018

Les réservoirs, aussi appelés « batteries d'eau », ont une capacité de stockage de 70 mégawattheures (MWh). Ils sont reliés physiquement par une conduite en polyéthylène à la centrale de pompage-turbinage située 200 mètres plus loin. Cette technique consiste à pomper l'eau pour l'emmagasiner dans des bassins lorsque la demande d'énergie est faible et à la faire circuler ou « turbiner » pour produire de l'électricité lorsque la demande est forte. Il ne faut que 30 secondes pour passer du pompage au turbinage et vice versa.

Grâce à ce système d'énergie renouvelable hybride (voir le fonctionnement avec une animation sur le site Max Bögl Wind), le dispositif hydroélectrique servira de tampon pour réguler le réseau en garantissant une alimentation continue. L'installation de Gaildorf commencera à alimenter le réseau électrique allemand au printemps 2018. Selon les estimations, il permettra de produire plus de 10 gigawattheures (GWh) par an pour alimenter 2.500 foyers de quatre personnes.