Planète

En vidéo : un miroir-soleil éclaire un village italien isolé

ActualitéClassé sous :développement durable , Viganella , village italien

Quentin Mauguit, Futura-Sciences

Le problème se répète chaque année depuis des siècles. Plus aucun rayon de Soleil n’éclaire le village italien de Viganella durant 83 jours à partir de la mi-novembre. Une solution originale a cependant été trouvée par le maire de cette commune en 2006 : faire venir la lumière grâce à un miroir géant ! Shamengo nous présente ce projet en images.

Le miroir-soleil de Viganella éclaire la place centrale du village au moins six heures par jour à la fin de l'automne et en hiver. © Shamengo

Le village de Viganella se situe dans les Alpes italiennes, plus précisément dans le Piémont, au fond d'une vallée si étroite et profonde que la lumière n'y pénètre pas de mi-novembre à fin janvier. Face à ce problème centenaire, Pierfranco Midali, alors maire en 2006, eut une idée qui a depuis changé la vie de cette commune peuplée d'un peu plus de 200 âmes. Il fit installer un miroir géant pouvant réfléchir les rayons du Soleil sur une montagne avoisinante.

Le miroir-soleil de Viganella permet à ce petit village piémontais de recevoir la lumière solaire tous les jours de l'année à moindre coût. © Shamengo

Son idée, présentée dans cette vidéo de Shamengo, s'est concrétisée le 26 novembre 2006 avec l'aide de l'architecte spécialisé en « œuvres solaires », Giacomo Bonzani. C'est en effet depuis cette date qu'un miroir-soleil de 8 m de long sur 5 m de haut (superficie de 40 m2) éclaire la place centrale du village (250 m2) située à 874 m de là. L'ouvrage réfléchissant est construit sur un support en béton à 1.100 m d'altitude, soit 500 m au-dessus de Viganella, et peut suivre les déplacements de notre astre grâce à une motorisation adaptée. Le projet a coûté 99.000 euros en tout. 

Selon les deux protagonistes, ce type d'installation solaire pourrait être décliné sous de nombreuses formes, par exemple pour éclairer les cours d'immeuble enfermées entre de hautes constructions dans les centres-villes.

  Les commentaires ne sont pas disponibles pour le moment.