Planète

En vidéo : Green Lighthouse, un immeuble écolo et tout simple

ActualitéClassé sous :développement durable , Maison , Urbanisme durable

Le campus de l'Université de Copenhague vient d'inaugurer un bâtiment qui prouve que, par la seule conception architecturale, il est possible de réduire drastiquement les émissions de CO2.

Le nouveau bâtiment de la Faculté des Sciences de Copenhague. © Christensen & CO Arketekter A/S

Le secteur du bâtiment est responsable de près de 25% des émissions de gaz à effet de serre et c'est l'un des domaines où il existe encore de vastes gisements d'économie d'énergie. A l'occasion du sommet de Copenhague sur le changement climatique, l'université de la ville a voulu faire la démonstration que les technologies à mettre en œuvre sont assez simples.

Inauguré le 20 octobre 2009 et achevé en moins d'un an, le Green Lighthouse (phare vert) accueille sur trois niveaux étudiants, services universitaires et club de recherche. Créé par Christensen & CO Arketekter A/S sur le campus de la Faculté des Sciences de Copenhague, ce Green Lighthouse est le premier bâtiment neutre en carbone du Danemark.

Selon les architectes, cette construction « fusionne les champs de l'architecture, de l'ingénierie et des technologies innovantes dans un bâtiment fascinant, qui rassemble l'architecture, la lumière, le développement durable et un environnement sain dans une approche globale ».

Une question de design, tout simplement

Entièrement conçu pour réduire son empreinte carbone et atteindre une haute qualité environnementale, ce nouvel immeuble profite de la lumière naturelle à travers de vastes espaces et des parois transparentes. Sa conception cylindrique dotée de façades ajustables lui permet de bénéficier du soleil tout au long de sa course quotidienne, mais aussi de s'en abriter lorsqu'il fait trop chaud. Les ouvertures sont alors masquées automatiquement. A lui seul, le design architectural est responsable de 75% des réductions des besoins énergétiques.

Animation en 3D du fonctionnement du Green Lighthouse. © Université de Copenhague

Les panneaux solaires thermiques et photovoltaïques, associés à un système géothermique et à une ventilation naturelle fournissent les besoins en énergie restant, eux-mêmes réduits par l'isolation et les performances des appareils utilisés (LED).

Ce bâtiment servira de témoin lors de la conférence de Copenhague pour prouver qu'il est possible de construire des structures vertes et, par extension, un urbanisme neutre en carbone. Ceci sans nécessairement recourir à des technologies nouvelles, complexes et coûteuses, mais en repensant le design des constructions, leur orientation et leur aménagement intérieur.