Planète

Émission CO2 des voitures : la France descend au 4e rang européen

ActualitéClassé sous :développement durable , voiture , CO2

Avec une moyenne de 124 g de CO2/km émis par voiture neuve pour l'année 2012, la France passe de la 2e à la 4e place en Europe, selon une étude de l'Ademe, mais reste néanmoins dans les objectifs européens.

Ailleurs, la voiture est plus verte. © Anton Balazh, shutterstock.com

Même si elle continue d'améliorer ses performances, la France rétrograde à nouveau au palmarès européen des voitures neuves les moins émettrices de CO2, et occupe désormais le quatrième rang, indiquait mercredi l'Ademe (Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie).

Les voitures neuves vendues en 2012 en France émettaient en moyenne 124 g de CO2/km, contre 122 g pour les Pays-Bas, 119 g pour le Portugal et 117 g pour le Danemark, selon le classement annuel établi par l'Ademe. « Si la France est au quatrième rang, elle reste cependant en tête au niveau des gros marchés européens de plus d'un million de véhicules vendus par an », tient à préciser l'organisme.

En 2010, la France s'était hissée au deuxième rang du marché des voitures neuves les plus « propres » (130 g de CO2/km) grâce au bonus-malus, une mesure du Grenelle de l'environnement, mais aussi à la prime à la casse qui s'est arrêtée à la fin de cette année-là. En 2011, le pays avait glissé à la troisième place, ex æquo avec l'Irlande, avec une moyenne d'émission de 127 g.

Certains modèles de voitures classe A en version diesel, comme la Renault Clio, émettent peu de dioxyde de carbone. Dans la catégorie essence, les véhicules hybrides restent les plus performants en ce domaine. © Renault

La classe A s'agrandit pour le bien de l’écologie

Si elle perd du terrain, la France n'en est pas moins dans les clous des objectifs européens qui fixent une moyenne maximum de 130 g de CO2/km pour les voitures neuves en 2015, et 95 g en 2020. D'ailleurs l'Ademe note que les ventes de voitures classe A, dont les émissions sont inférieures ou égales à 100 g, sont passées de 5 % en 2011 à 14 % des véhicules vendus en 2012. « Cette importante progression s'explique par l'offre croissante de modèles performants appartenant à la classe A », avec 74 modèles en 2012 contre 51 en 2011, souligne l'agence.

À cet égard, les voitures les moins émettrices sont la Renault Clio (berline et break) dans la catégorie diesel, avec 83 g de CO2/km, qui détrône ainsi la Smart Fortwo qui affichait 86 g l'an dernier. Pour la catégorie essence, les véhicules hybrides restent les plus efficaces avec en tête la Toyota Yaris (79 g).

L'Ademe propose un comparateur en ligne, Car Labelling, qui analyse la quasi-totalité des véhicules particuliers vendus en France, à travers plusieurs critères : émission de CO2, consommation de carburant, affichage des émissions de polluants, etc...