Le système de conduite Automated Highway Driving Assist testé en conditions réelles sur une autoroute japonaise : la voiture communique par radio avec les systèmes de suivi du trafic. © AFP Photo, Yoshikazu Tsuno

Planète

En bref : Toyota prépare des voitures qui communiquent entre elles

ActualitéClassé sous :développement durable , Voiture autonome , Toyota

Dès 2015, Toyota prévoit d'intégrer dans ses modèles des systèmes de communication entre véhicules et aussi entre voitures et infrastructures. Le but est de réduire les bouchons et les risques de collision.

Si une voiture est capable de communiquer avec les infrastructures routières, elle peut déterminer, par exemple, combien de temps il lui reste avant que les feux rouges ne passent au vert. Sa vitesse pourra ainsi être ajustée, ce qui pourra aider à réguler le trafic, mais aussi à anticiper les accidents. C'est le chemin suivi par Toyota avec des systèmes d'assistance à la conduite, dont de prochains modèles se connecteront aux services Integrated Traffic System (ITS) utilisés par les autorités pour suivre les flots de véhicules et d'autres informations essentielles de circulation.

Ces voitures pourront accéder aux capteurs disposés sur la route par les services ITS, et, en cas de vue bloquée à une intersection par exemple, ou en présence d'un piéton, les infrastructures préviendront le véhicule si la voie est libre ou non. Le nouveau système viendra compléter les radars et les caméras déjà présents sur les véhicules du constructeur en vue d'anticiper et éviter les collisions grâce, entre autres, à la communication entre voitures. Ces nouvelles fonctionnalités devraient tout d'abord être proposées sur les nouvelles Toyota vendues au Japon l'année prochaine, puis en Europe et aux États-Unis d'ici 2017.

Toyota n'est pas la seule entreprise à intégrer dès à présent ces nouvelles fonctionnalités à ses voitures. La plupart des grands constructeurs automobiles pensent déjà à la voiture autonome et essaieront à l'avenir de proposer ces aides à la conduite censées à terme réduire les risques d'accident et de bouchon sur les routes.