Planète

En bref : nouvelles mesures de sauvegarde pour le thon rouge

ActualitéClassé sous :développement durable , océanographie , Union européenne

La survie du thon rouge est menacée, notamment en raison des pressions de pêche dont il fait l'objet. L'Union européenne vient de valider une nouvelle réglementation pour mieux le protéger. Au programme : une période de pêche plus courte, des contrôles accrus et une réduction de la flotte des thoniers.  

Le thon rouge est victime de la surpêche. Cette espèce n'est pas encore élevable en aquaculture. Certaines fermes existent, mais elles se contentent d'engraisser des poissons sauvages capturés durant la saison de la pêche. © Graham Prentice, shutterstock.com

L'Union européenne s'est dotée cette semaine d'une nouvelle réglementation visant à réduire les captures illégales de thon rouge dans l'Atlantique est et la Méditerranée. En vertu d'une résolution adoptée à la très grande majorité des députés européens (635 voix pour, 16 voix contre, et 11 abstentions), l'UE va se mettre en conformité avec les recommandations approuvées lors de la réunion annuelle de la Commission internationale pour la conservation des thonidés de l'Atlantique (Cicta) en novembre 2010.

En tant que partie contractante de la Cicta, l'Union européenne est contrainte d'intégrer ces recommandations dans le droit européen. Les nouvelles dispositions prévoient l'extension de la période de fermeture de la pêche - du 15 juin au 15 mai -, la réduction de la taille des flottes de pêche et le renforcement des contrôles. « Bien qu'il s'agisse d'un pas dans la bonne direction, je regrette que les règles soient loin d'être à la hauteur des avis scientifiques. Il s'agit d'une occasion manquée de sauver le thon rouge », a déclaré le rapporteur du texte, le député espagnol écologiste Raül Romeva i Rueda.

Le nouveau plan de reconstitution de la Cicta a réduit de 13.500 tonnes à 12.900 le total admissible des captures (TAC) de thon rouge au niveau international. Le TAC alloué à l'UE a été réduit de 7.113,15 tonnes en 2010 à 5.756,41 tonnes en 2011. Les nouvelles règles entreront en vigueur dès leur adoption par les ministres de l'UE. Le thon rouge, dont la surpêche menace la survie, est classé sur la liste rouge des espèces menacées de l'Union internationale de conservation de la nature (UICN).