Planète

Un appel pour la biodiversité

ActualitéClassé sous :développement durable , La biodiversité c’est ma nature , préservation de la biodiversité

A l'occasion de l'Année de la biodiversité, un groupe d'associations propose de signer un appel pour que la protection, ou la restauration, de la diversité des espèces vivantes soit prise en compte à tous les niveaux de la gestion politique.

Une campagne pour agir en faveur de la biodiversité à tous les niveaux de la société. © La biodiversité, c’est ma nature

La biodiversité, c’est ma nature, tel est le leitmotiv de cette campagne en faveur de la préservation de la biodiversité. Car la biodiversité c'est la diversité des gènes, des espèces et des habitats rassemblés en un réseau, un tissu vivant et dynamique dans lequel l'homme est totalement intégré.

C'est cette biodiversité qui fournit aux sociétés humaines toutes sortes de services vitaux, comme la production de nourriture, de matières premières, de médicaments et d'énergie. C'est elle aussi qui procure air et eau douce et qui lutte contre de nombreux risques comme les avalanches, les inondations, l'érosion, etc.

Pourtant, sur les 1,7 million d'espèces connues, et vraisemblablement des dizaines de millions encore inconnues, 17.315 sont menacées en 2010 selon les Listes rouges de l'Union internationale pour la conservation de la nature (UICN). En 2003, cette ONG annonçait déjà que la disparition de 762 espèces avait été enregistrée depuis 1500. Et ce sans compter les espèces disparues avant même d'être découvertes. A cause des activités humaines, le taux de disparition des espèces serait devenu supérieur au rythme naturel d'un facteur 100 à 1.000...

Il est donc urgent d'agir, à son niveau et au niveau des différents acteurs de la société. C'est pourquoi le WWF, l'UICN, la Fondation Nicolas Hulot, France Nature Environnement, la Ligue de protection des oiseaux et la ligue ROC lancent un appel citoyen pour préserver et restaurer la biodiversité.

En signant cet appel, les citoyens s'engagent à agir à leur niveau et à relayer le message, ainsi qu'à demander à tous les décideurs politiques, économique et sociaux d'agir pour l'environnement.