La rose de Jéricho croît facilement sur les rochers ou sur un sol sec et acide. © Sean Steininger

Planète

En vidéo : la fleur de la résurrection se dévoile en timelapse

ActualitéClassé sous :botanique , rose de Jéricho , fleur de la résurrection

La sécheresse et la chaleur sont des menaces majeures auxquelles les plantes doivent faire face au cours de l'été. La rose de Jéricho, aussi nommée fleur de la résurrection et vivant dans le désert du Chihuahua, a trouvé une façon surprenante de remédier au problème.

La résurrection de la rose de Jéricho  La flore du désert est parfois surprenante. Originaire du Chihuahua, la rose de Jéricho est célèbre pour sa capacité à survivre malgré une absence presque complète d’eau. Cette propriété en fait une plante facile à cultiver. Sa principale particularité est qu’elle se plie et se déplie en fonction des précipitations, un spectacle grandiose, dont vous pourrez profiter dans ce timelapse. 

Les plantes ont de nombreuses façons de survivre à la sécheresse. Certaines stockent l'eau dans leurs corps ou leurs feuilles, d'autres sont recouvertes de poils pour réduire l'évaporation ou encore réduisent l'activité de leur métabolisme. Quelques plantes s'autorisent à sécher, donnant l'impression de mourir.

La rose de Jéricho (Selaginella lepidophylla) appartient à ce type, et les botanistes l"appellent d'ailleurs « plante de la résurrection ». Lors des sécheresses, elle se vide presque intégralement de son eau et peut ainsi perdre jusqu'à 97 % de sa masse. Elle abandonne sa couleur verte et ses cellules entrent alors en état de stase, une sorte d'hibernation, maintenu jusqu'aux prochaines précipitations. Elle peut survivre ainsi plusieurs années.

En cas de fortes sécheresses, elle se détache de ses racines et se laisse portée par le vent dans des zones où les précipitations seront peut-être plus élevées. Lorsqu'elle est à nouveau plongée dans l'eau, ses feuilles s'ouvrent et reverdissent en quelques heures. On l'appelle la rose de Jéricho, en référence à la ville biblique du même nom, maintes fois ravagée au cours de l'histoire et toujours reconstruite.

La rose de Jéricho appartient aux sporophytes, elle ne produit donc pas de fleurs ni de graines mais se reproduit par spores. Si la culture de cette plante vous intéresse, sachez que vous pourrez facilement  en trouver sur Internet.