Planète

Biodiversité : 10% des plantes sauvages en banque

ActualitéClassé sous :botanique , développement durable , Royal Botanic Gardens

Comment mieux célébrer l'Année internationale de la Biodiversité qu'en adoptant une graine ou en sauvant une espèce ? Vous ne savez pas comment le faire ? Le Royal Botanic Gardens le fait pour vous...

Deux cents étudiants de l’école St Judes de Londres ont aidé Kew à célébrer le succès de la Millennium Seed Bank : 10% des plantes sauvages du monde protégées sous forme de graines. © Parkershots

Le programme Millennium Seed Bank est le plus grand projet de conservation ex situ de plantes, c'est-à-dire en dehors de leur environnement naturel comme dans le cas d'un parc zoologique ou, ici, d'une banque de graines.

La priorité de ce projet est la sauvegarde des plantes les plus menacées ou potentiellement les plus utiles dans le futur.

En octobre 2009, le programme avait entreposé avec succès 10% des plantes sauvages du monde sous formes de graines dans la Millennium Seed Bank. L'objectif est maintenant d'atteindre 25% des plantes en 2020. Pour y parvenir, le Royal Botanic Gardens fait appel aux dons des citoyens qui peuvent choisir de sauver une graine, voire une espèce !

C'est le programme Adoptez une graine, sauvez une espèce.

Il vous en coûtera 25 livres pour une graine, 1.000 à 2.000 livres pour une espèce, soit respectivement 28 euros et 1.100 à 2.200 euros environ.

Objectif : 25% en 2020

Les efforts vont porter en priorité sur les plantes offrant un intérêt pour la sécurité alimentaire, l'énergie, la pharmacologie, le bien-être des populations modestes, ou qui font partie des milieux les plus menacés par le réchauffement climatique.

Pour réussir à conserver 25% des plantes d'ici à 2020, il faudra récolter des graines dans des zones difficiles d'accès et réparties à travers le monde.

Collecte de graines sur une falaise d’Afrique du Sud. © Ernst van Jaarsveld

Le coût du programme est évalué à 140 millions de livres sterling (156 millions d'euros) sur 10 ans. Comme 40 millions ont déjà été rassemblés, il faut encore lever 10 millions de livres par an. Cela chiffre porte le coût de sauvegarde d'une espèce à 2.000 livres.

D'où les chiffres pour adopter une graine (don de 25 livres) ou pour sauver une espèce, 2.000 livres, représentant le coût de collecte, du traitement et du stockage. Pour remercier les donateurs, les Jardins Botaniques Royaux de Kew leur enverront un pack d'adoption avec un certificat d'adoption, une photographie de la plante ou de son habitat et des informations sur le programme.

Découvrez sur le site de Kew les six graines orphelines qui vous attendent, toutes utiles à l'homme, limitées à un unique habitat, menacées d'extinction ou pire, une combinaison des trois.