Mots-clés |
  • photos

Photo : Projet de ferme et logements à Romainville

Lancer le diaporama

Projet de ferme et logements à Romainville

Description

Situé sur un plateau de Seine-Saint-Denis, le territoire de Romainville est à proximité de la ville de Paris. Il se caractérise par une topographie marquée qui a créé, lors de l'urbanisation, une série ruptures dans le paysage.

 

La cité HLM Marcel Cachin, construite dans les années 50 est typique des grands ensembles de cette époque et se développe sur une superficie importante avec de grandes barres de logements et quelques plots de R +4 à R +8. Particulièrement enclavée par sa physionomie et l'absences de liens avec le centre ancien de la ville au tissu urbain hétérogène, une première réhabilitation de la cité a eu lieu dans les années 90. À partir de 2001, la cité Marcel-Cachin fait l'objet d'une Opération de Renouvellement Urbain, transformée en projet ANRU, qui a pour but d'intégrer le quartier au centre ville par des interventions architecturales, urbaines et paysagères.

 

Aujourd'hui, après la destruction de bâtiments, la transformation de la trame viaire et la création d'une plaine centrale ouverte et aménagée, le quartier accueille des équipements neufs (médiathèque et maison de l'enfance) et transformés (maison des retraités, espace de proximité), vecteurs de mixité sociale et ayant vocation à accueillir un large public, venant de toute la ville.

 

D'autre part, la création d'espaces de résidentialisation au pied des immeubles, la scission de plusieurs longues barres et la réhabilitation des bâtiments vont entrainer une modification en profondeur des usages du quartier, accentuée par le relogement de commerces en son sein. Inauguré fin 2011, un système automatisé de collecte des déchets par aspiration pneumatique a été installé dans le quartier et affirme l'engagement de la municipalité dans une voie durable et innovante / équipements durables et innovants.

 

Le projet se compose d'une ferme, à l'écriture contemporaine, tranchant clairement avec les barres de logements existants. Elle est portée par un portique qui enveloppe le bâtiment existant. Pourtant, cette ferme est un bâtiment agricole et ressemble à une serre classique, on peut reconnaitre sa fonction. Par cet ajout, il est question de donner une nouvelle interprétation des barres du quartier, en proposant une surélévation dont la silhouette contraste avec le parallélisme des barres et leur horizontalité. C'est pourquoi, le skyline de la ferme est chahuté par endroits. Pour autant, le portique s'inscrit dans l'écriture de l'existant et conserve rythme et régularité. Ainsi, la partie basse du bâtiment conserve sa filiation avec les autres bâtiments du quartier.

 

Tous droits réservés.

 

SOA Architectes pour les images et LUA, SOA Architectes, Le Sommer Environnement, Bureau Michel Forgue, Courtirey, Dear Concept pour le projet. www.lua-paris.com

connexes

Vos réactions

Chargement des commentaires