Maison

Comment élaguer un arbre ?

Question/RéponseClassé sous :Jardinage , arbre , jardin
Il faut élaguer un arbre sans le blesser. © Puuikibeach, Flickr, CC BY 2.0

Élaguer un arbre est nécessaire de temps en temps pour éviter qu'il devienne trop encombrant, voire dangereux. Mais un arbre est vivant et il faut observer certaines règles pour ne pas lui faire du mal.

1) Élaguer un arbre : évolution de l'arbre

Un arbre grandit régulièrement aussi bien en diamètre qu'en hauteur. Lorsqu'on coupe un tronc ou une branche d'arbre, on peut voir des cernes de croissance.

Pour que la sève et les nutriments puissent passer des racines aux feuilles, ce sont les derniers cernes encore vivants qui servent de vaisseaux pour transporter la sève.

La croissance de l'arbre en hauteur s'effectue grâce à un bourgeon qui apparaît au bout de la tige principale. Ce bourgeon rassemble en miniature une branche et des feuilles, qui grandiront au printemps.

2) Élagage de l'arbre

Cette opération doit être effectuée tous les 2 ans jusqu'à ce que l'arbre atteigne l'âge de 10 ans, tous les 4 ou 5 ans entre 10 et 20 ans, puis tous les 10 ans après l'âge de 20 ans.

Pour élaguer un arbre, vous devez d'abord enlever les drageons et les gourmands en les coupant au plus près de leur origine.

Vous devez aussi aérer le pourtour de l'arbre, en coupant les branches excédentaires, afin de permettre à la lumière d'atteindre le tronc.

Enlevez aussi les branches mortes, celles qui ne vont pas dans le bon sens et celles qui sont dangereuses.

Pense-bête : lorsque vous effectuez des coupes importantes, vous devez mettre un produit cicatrisant sur les coupes afin de les protéger des maladies.