Un système de chauffage au gaz naturel doit être révisé une fois par an par un professionnel. © Stasique, Fotolia

Maison

Installation et entretien du chauffage gaz : pourquoi, quand et comment ?

Question/RéponseClassé sous :chauffage , chauffage au gaz naturel , chauffage au gaz

Pour de nombreux profils d'habitations, le choix du gaz naturel comme source de chauffage est un choix économique et facile à rentabiliser. Son installation et son entretien méritent néanmoins que l'on y porte une certaine attention.

Le chauffage au gaz naturel est un système de chauffage par fluide caloporteur. En d'autres termes, une chaudière est installée pour chauffer une eau qui est ensuite mise en circulation dans un circuit dédié au chauffage de l'habitation. La chaleur est alors transmise aux pièces par le biais d'un ou de plusieurs radiateurs.

Logement neuf ou rénovation ?

Au moment de concevoir un logement neuf, il est aisé d'y inclure le nécessaire à la mise en œuvre d'un système de chauffage central au gaz naturel, avec ou sans plancher chauffant. De même, il est facilement imaginable de prévoir un chauffage par vecteur d'air, un système adapté RT 2012. Son principe : l'air du logement est chauffé grâce à une batterie à eau chaude alimentée par une chaudière gaz ; cet air chaud est ensuite diffusé dans les pièces par un réseau de gaines de soufflage.

En rénovation, plusieurs critères sont à prendre en considération. Si une installation de chauffage central préexiste, aucun problème : elle peut être exploitée telle quelle. En revanche, s'il faut la créer en partant de zéro, l'investissement sera évidemment plus important, et la pause d'un plancher chauffant, par exemple, sera particulièrement onéreuse.

Un entretien annuel obligatoire

En France, depuis 2009, la loi rend obligatoire l'entretien des systèmes de chauffage domestique au gaz naturel. Ainsi, une chaudière gaz à condensation doit être contrôlée tous les ans et ses conduits d'évacuation doivent être entretenus avec la même fréquenceIdem en ce qui concerne les inserts ou les poêles au gaz naturel.

Les circuits hydrauliques d'un plancher chauffant doivent être contrôlés — voire désemboués — tous les 5 à 7 ans. Les radiateurs, quant à eux, ne doivent, bien sûr, pas être couverts. Il est également conseillé de les dépoussiérer régulièrement. Par ailleurs, une purge des radiateurs avant et après l'hiver leur fera le plus grand bien.

Si vous avez opté pour un chauffage par vecteur d'air, il faudra, à intervalles réguliers, en nettoyer — voire en changer — le filtre et les bouches de soufflage, mais aussi vérifier l'état de la batterie et de l'étanchéité et contrôler le fonctionnement de la régulation.

Faire appel à un professionnel

Quoi qu'il en soit, il est recommandé de faire appel à un professionnel du gaz, que ce soit pour l'installation ou pour l'entretien de son système de chauffage. Un professionnel reconnu garant de l'environnement (RGE) constitue le meilleur choix car lui seul pourra vous guider et vous faire bénéficier des aides financières et autres incitations fiscales mises en place notamment par les pouvoirs publics dans le cadre de vos travaux de rénovation énergétique.