Maison

Comment faire la maçonnerie d'une piscine ?

Question/RéponseClassé sous :Bricolage , piscine , maçonnerie de piscine
La maçonnerie d'une piscine nécessite de grands travaux et des autorisations des pouvoirs publics. © Teewee.eu, Flickr, CC BY-SA 2.0

La réalisation d'une piscine maçonnée nécessite une longue préparation technique comme administrative.

Maçonnerie d'une piscine : choisir son type de piscine

Il existe trois types de piscines dites maçonnées : les structures en béton coulé, celles en béton projeté ainsi que les piscines composées de parpaings. Pour autant, ces structures offrent une large gamme de possibilités si vous souhaitez personnaliser votre piscine (plage artificielle, îlot, etc.) ainsi que différentes finitions.

Maçonnerie d'une piscine : obtenir les autorisations légales

Une piscine maçonnée n'est par définition pas démontable. Aussi, il est nécessaire de faire une demande de permis de construire ou bien de déclaration de travaux dans votre commune. Les modalités vont varier selon le Plan local d'urbanisme (PLU). Votre construction va également produire une hausse de votre taxe foncière.

Prendre des mesures

Dressez un plan détaillé de la surface disponible pour votre piscine et choisissez à la fois sa taille, son type ainsi que la composition, la taille et la disposition du local technique. N'oubliez pas que vous devrez obligatoirement respecter certaines réglementations, notamment en matière de sécurité, ce qui implique des installations supplémentaires (barrières de protection, systèmes d'alarme, couvertures de sécurité, abris de piscine).

Réaliser sa piscine maçonnée

La réalisation d'une piscine maçonnée nécessite un recours à des professionnels qualifiés car elle requiert de larges compétences techniques (coffrage, terrassement, projection de béton) qu'il s'agisse de creuser ou de poser la matière principale.

Pense-bête : les piscines maçonnées sont durables et personnalisables mais nécessitent de grands travaux, des démarches en mairie ainsi qu'un budget important.