Ciment, mortier et béton sont généralement utilisés dans le domaine de la maçonnerie. Quelle est la différence entre les trois ? © Tyca, Pixabay, DP

Maison

Béton, mortier, ciment : quelle différence ?

Question/RéponseClassé sous :Bricolage , ciment , béton

Béton, mortier et ciment sont des termes utilisés en maçonnerie. Pourtant, ils ont bien tous les trois des compositions et des usages différents.

Béton, mortier et ciment : des trois, c'est le ciment qui est à la base de tout. En effet, c'est à lui que l'on va ajouter de l'eau, bien sûr, et des quantités variables de sable et de granulats pour obtenir du mortier ou du béton.

Le ciment comme point de départ

Le ciment est utilisé comme produit liant depuis l'Antiquité. Il a longtemps été fait de tuiles et de briques concassées. Aujourd'hui, le ciment est composé d'un mélange de calcaire et d'argile, extraits de carrières rocheuses, formant avec l'eau une pâte durcissante.

En d'autres termes, le ciment est comme une colle en poudre qui permet, une fois humidifiée, d'assembler des éléments de construction.

Le mortier peut servir à enduire un mur, pour lui donner de l’allure ou pour le protéger. © rkit, Pixabay, DP

Qu’est-ce que le mortier ?

Mélangé à du sable fin, le ciment — entre autres (plâtre, chaux, etc.) — devient mortier. Le mortier se présente sous la forme d'une poudre homogène destinée, elle aussi, à être liée avec de l'eau. Sa résistance mécanique n'est pas des plus importante.

En maçonnerie, on emploie différents types de mortiers, par exemple pour enduire des murs ou pour assembler des matériaux comme des briques ou du carrelage. Ainsi : 

Le béton armé est un matériau composite fabriqué à partir de béton classique et de barres d’acier. © Hans, Pixabay, DP

Et le béton, dans tout ça ?

Si vous mélangez du ciment, cette fois à du sable et à du gravier, vous obtiendrez du béton. Ainsi, ce dernier est constitué de granulats d'origine naturelle et dont le mélange se lie après hydratation.

Les différents granulats utilisés pour obtenir du béton sont :

  • Le granulat alluvionnaire (silice et/ou calcaire) est issu de l'érosion naturelle.
  • Le granulat de carrière, quant à lui, est extrait de la roche par concassage.

Un béton allégé peut être produit à partir de matériaux synthétiques (polystyrène expansé) ou d'origine végétale et organique comme le bois.

En maçonnerie, le béton, doté d'une grande résistance mécanique, sert à réaliser des structures telles que des dalles, poutres ou autres colonnes.