Maison

Comment aménager des combles perdus ?

Question/RéponseClassé sous :Bricolage , Bâtiment , aménager combles perdus
L'aménagement des combles est de plus en plus fréquent. Cela permet de créer une pièce supplémentaire en fonction des besoins : dressing, salle de jeux pour les enfants, chambre parentale ou studio d'adolescent. © Chaumont Tony, Flickr, cc by sa 2.0

Entre le plafond du dernier étage et la toiture, les combles perdus ne sont pas habitables en l'état : mauvaise accessibilité, trop de place occupée par la charpente, pas assez de hauteur, etc. Il existe pourtant des solutions pour utiliser cet espace.

Aménager des combles perdus : modifier la charpente

Pour gagner de l'espace dans les combles perdus, il va tout d'abord vous falloir modifier la charpente, voire même la toiture. Vous pouvez par exemple en supprimer la triangulation centrale, s'il s'agit de fermettes industrielles, puis créer des cloisons, un plancher et des fenêtres de toit. Vous pouvez aussi investir dans une nouvelle toiture qui visera à surélever votre maison. Attention, cela nécessite au préalable des études sur les murs périphériques, comme sur la résistance des fondations. De même, si vous souhaitez modifier la pente du toit, il vous faudra changer complètement charpente et toiture.

Aménager des combles perdus : faire un décaissement

Une autre solution consiste à abaisser le plafond de l'étage en dessous duquel se trouvent les combles perdus. Les travaux à envisager sont lourds, surtout qu'il vous faut conserver au moins 2,45 m de hauteur dans un séjour et 2,30 m dans les chambres.

Isoler les combles

Une fois l'espace gagné, d'autres travaux sont indispensables, à commencer par la création d'un accès facile et sécurisé, généralement avec la pose d'un escalier. Il va aussi falloir isoler les combles. Pour ce faire, de multiples matériaux sont à votre disposition mais sachez que certains, comme la fibre de bois, peuvent ouvrir droit à des aides (l'éco-prêt à taux zéro) ou des crédits d'impôt. Enfin, les travaux d'électricité et de plomberie varieront en fonction de l'utilisation future des combles.

Pense-bête : toute modification d'une surface habitable nécessite au moins une déclaration de travaux (un permis de construire à partir de 40 m²). Si vous envisagez une surélévation, renseignez-vous au préalable sur le plan local d'urbanisme de votre commune.