Aérer sa maison quotidiennement permet de garantir une qualité optimale de son air intérieur. © KRiemer, Pixabay, DP

Maison

Pourquoi faut-il aérer sa maison ?

Question/RéponseClassé sous :Bâtiment , aération de la maison , air intérieur

Quelle que soit la saison, aérer sa maison est un geste indispensable. En effet, l'air intérieur est généralement plus pollué que l'air extérieur, une pollution qui peut avoir des conséquences fâcheuses sur notre santé.

Nos meubles, nos murs, nos moquettes, nos tapis, nos fenêtres en PVC ou encore nos vêtements diffusent quotidiennement des composés organiques volatils (COV) dans l'air de notre intérieur. Des substances nocives supplémentaires peuvent aussi émaner des cigarettes que nous fumons ou des produits ménagers que nous utilisons.

Les environnements confinés et peu ou pas aérés ont tendance à concentrer tous ces polluants, qui constituent des facteurs d'irritation des voies respiratoires supérieures ou aggravent les risques d'infections.

Combien de temps aérer sa maison ?

Pour éviter une augmentation de l'humidité relative, l'apparition de moisissures, de spores de champignons ou bien la rétention d'allergènes ou de produits chimiques polluants, les médecins recommandent d'aérer sa maison entre 15 et 30 minutes par jour. Mieux vaut le faire en plusieurs fois, en début ou en fin de jour, aux heures où la pollution extérieure est la plus faible.

Y compris l'hiver. L'Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie assure en effet qu'ouvrir plusieurs fenêtres de son domicile quelques minutes par jour, chauffage éteint, permet à la fois d'assainir l'air intérieur et de ne pas gaspiller trop de chaleur, voire d'améliorer l'efficacité du chauffage en faisant entrer un air moins humide.

Aérez après la cuisine, le bricolage, une douche, le ménage…

Si l'aération de la maison doit être quotidienne, elle doit également se faire dans certaines situations particulières :

  • après une séance de bricolage ou de travaux — élimination de la poussière et des éventuels produits chimiques ;
  • après une douche ou le ménage — élimination du trop-plein d'humidité ;
  • après avoir cuisiné, pour éliminer les mauvaises odeurs.

Interview 1/5 : la pollution de l'air est omniprésente  Nous sommes en permanence confrontés à une menace invisible et insidieuse : la pollution atmosphérique. Philippe Hubert, directeur des risques chroniques de l’Ineris (Institut national de l'environnement industriel et des risques), nous en explique les causes et nous décrit les normes en matière de pollution de l’air.