Le jardin bio : jardiner autrement

DossierClassé sous :Maison , Jardinage , engrais vert

-

Jardiner « bio », cela signifie faire pousser des légumes, des fruits et des fleurs d’une façon naturelle, c’est-à-dire en respectant le plus possible les équilibres pouvant exister dans un jardin. Pour cela, il va vous falloir définir un compromis harmonieux entre la nature (avec ses orties et autres plantes qualifiées à tort de « mauvaises herbes ») et un terrain que vous obligerez à accepter la présence de végétaux choisis artificiellement par vous. Jardiner « bio » va consister à collaborer avec la nature et non plus à vouloir lui imposer des règles basées sur un emploi souvent inconsidéré de produits chimiques (engrais, substances phytosanitaires, etc.).

  
DossiersLe jardin bio : jardiner autrement
 

De nos jours, le mot « bio », un diminutif de « biologique », est devenu à la mode ! Pourquoi cette notion de produire « bio », de manger « bio », de boire « bio », etc.., est-elle tellement à la mode ?

Le schlumbergera, Cactus de Noël est une plante grasse qui fleurit à l’automne et en hiver. © Nightowl, Pixabay, DP

Dans ce domaine, il est évident que des abus ou des exagérations interviennent en attribuant à l'adjectif « bio » toutes les vertus. Mais en gardant le sens des nuances, vous allez pouvoir devenir un jardinier « bio » sans trop changer vos habitudes.

© Spedona, Wikipedia, DP

Jardiner « bio », cela signifie faire pousser des légumes, des fruits et des fleurs d'une façon naturelle, c'est-à-dire en respectant le plus possible les équilibres pouvant exister dans un jardin. Pour cela, il va vous falloir définir un compromis harmonieux entre la nature (avec ses orties et autres plantes qualifiées à tort de « mauvaises herbes ») et un terrain que vous obligerez à accepter la présence de végétaux choisis artificiellement par vous. Jardiner « bio » va consister à collaborer avec la nature et non plus à vouloir lui imposer des règles basées sur un emploi souvent inconsidéré de produits chimiques (engrais, substances phytosanitaires, etc.). En premier lieu, il va vous falloir ne plus considérer la terre comme un simple support, mais plutôt comme un milieu vivant...

Fleur de tomate © Elen 48, Flickr, CC by-nc-sa 2.0

Dans ce dossier, extrait en partie du livre de Michel Caron aux Editions Ouest-France, vous découvrirez, les différents types de terre, le compostage, le fumier, les engrais verts, et les engrais minéraux, "bio" bien entendu. Vous pourrez également découvrir son livre.

© Willium Billium

Des questions ? Venez les poser sur notre forum jardinage.