Maison

Comment faire un bonsaï par la multiplication ?

Dossier - Culture et entretien du bonsaï : les bons conseils
DossierClassé sous :Jardinage , Maison , Bonsaï

-

L’intérêt pour les bonsaïs, ces arbres miniatures que les Japonais cultivent depuis des siècles dans leurs jardins, connaît en Europe, notamment en France, un développement spectaculaire ! Découvrez tous nos conseils pour bien entretenir votre bonsaï.

  
DossiersCulture et entretien du bonsaï : les bons conseils
 

Vous allez pouvoir acheter un ou plusieurs bonsaïs chez un pépiniériste spécialisé. Préférez cette solution plutôt que d'effectuer un tel achat dans une grande surface ne disposant que de sujets passe-partout ! Si vous avez beaucoup, vraiment beaucoup de patience, il va vous être également possible de multiplier vous-même des bonsaïs. Bien sûr, dans ce cas, ce seront vos enfants qui bénéficieront des bons résultats de cette opération. Dans cette attente, amusez-vous à envisager cette multiplication...

Bonsaï. © Daniel Gasienica - CC BY-NC 2.0

Il existe des semences de bonsaïs que vous allez pouvoir vous procurer dans le commerce. Il s'agit en fait de semences d'arbres de taille normale, mais dont les espèces (érable, charme notamment) et variétés sont particulièrement favorables à la création de bonsaïs.

Orme et érable bonsaïs de la bambouseraie de Prafrance. © AB, CC by-nc 2.0

Les astuces pour tenter un semis

Toutes ces graines ont besoin d'avoir froid pour germer au printemps ! Mieux vaudra donc les installer à l'extérieur, dans un jardin par exemple. Pour certaines graines à l'enveloppe particulièrement dure, un trempage préalable dans de l'eau tiède est recommandé, cela pendant 24 à 48 heures. La terre à utiliser pour faire vos semis doit être composée à parts égales de sable, de terreau, de terre de jardin et de tourbe. Disposez une couche drainante dans le fond d'une terrine ou d'un pot, constituée de sable, de gravillons ou de tessons de pots cassés.

Remplissez votre récipient du mélange terreux et semez vos graines. Le semis terminé, faites tremper votre pot pendant une dizaine de minutes dans 2 à 3 cm d'eau. Couvrez l'ensemble d'une plaque de verre, à laisser en place jusqu'à la sortie des plantules. Quand les jeunes plantes auront quatre à six feuilles, il faudra les repiquer dans des pots ordinaires, en prenant soin de disposer les racines bien verticalement. Conservez-les ainsi pendant 2 à 3 ans, jusqu'à l'obtention de la taille et du nombre de branches désirés.

Exemple d'arbre fruitier bonsaï de la bambouseraie de Prafrance. © AB, CC by-nc 2.0

Plus facile, le bouturage

Le bouturage est un mode d'obtention de bonsaïs commode à réussir. Prélevez des boutures, d'une longueur de 5 à 10 cm, sur l'extrémité d'une branche de la plante que vous désirez multiplier, celle-ci n'étant pas déjà un bonsaï. Sectionnez-les de façon bien nette, sous un œil et ne conservez que les 4 premières feuilles.

Piquez ces boutures dans la terre de votre jardin et jusqu'à leur moitié, en utilisant le même mélange que celui recommandé pour le semis. Vous favoriserez l'apparition de racines en plaçant votre pot dans un sac en plastique transparent, hermétiquement clos, après avoir légèrement humidifié la terre. Il ne vous restera alors qu'à attendre la formation de nouvelles pousses. Lorsque ces dernières se seront bien développées, il faudra les transplanter dans des pots individuels. Il faudra alors intervenir comme après un semis.