Maison

L’arrosage de votre gazon

Dossier - Gazon : tous les conseils pour bien le choisir et le soigner
DossierClassé sous :jardin , pelouse

-

Ce dossier va passer en revue les différentes interventions que vous allez devoir pratiquer pour obtenir une belle pelouse. Si vous en oubliez une, il y a des chances pour que votre gazon ne vous donne pas entière satisfaction ! Il va falloir choisir un gazon correspondant bien à vos besoins (raffiné ou rustique, etc.), le semer, le tondre et enfin l’entretenir avec doigté. Des astuces vous seront pour cela très utiles…

  
DossiersGazon : tous les conseils pour bien le choisir et le soigner
 

Bien établi, un gazon résiste assez bien à la sécheresse. Certes il peut jaunir mais dès qu'il se remet à pleuvoir, il reverdit et retrouve ses qualités. Toutefois, pour rester vert en permanence en été, il doit être arrosé régulièrement.

Voici nos conseils pour une bonne fréquence de vos arrosages et aussi pour choisir le matériel adéquat.

Quand arroser sa pelouse ?

Arroser une pelouse chaque jour ou presque ne sert pratiquement à rien ! Un arrosage trop bref n'atteint en effet que la couche superficielle du sol. Mieux vaut arroser moins souvent, deux fois par semaine, en tenant compte de la quantité d'eau que le sol est capable de retenir selon sa nature. Mieux vaut effectuer l'arrosage de votre gazon dans la matinée au cours du printemps et en automne, et le soir en été.

Arrosage automatique. © Free photos, Pixabay, DP

Arrosage automatique ou manuel ?

Un arrosage manuel peut très bien convenir. Il suffit pour cela d'un tuyau avec un embout en pommeau de douche. Cette technique permet aussi d'arroser les bordures, même si vous employez une méthode plus évoluée.

L'arrosage automatique permet de couvrir une grande surface et, de plus, il est mobile. Il peut se présenter sous une forme oscillante. Il émet alors un jet d'eau courbe et en hauteur et convient parfaitement pour les parcelles rectangulaires. Certains modèles sont réglables et d'autres possèdent une minuterie incorporée. Vous allez pouvoir également choisir un système rotatif comprenant 2 ou 3 bras tournant au-dessus d'un jet d'eau, ce qui crée une sorte de pluie fine. Un troisième système, dit « canon », envoie un jet par saccades et il convient surtout aux très grandes surfaces.

Quant à l'arrosage enterré, il permet de couvrir tout type de terrain. Une fois installé, c'est aussi le plus simple à utiliser. Il est constitué de tubes ancrés dans le sol et de parties sortant de terre pour arroser, puis rentrant dans la pelouse une fois l'arrosage fini. En couplant cet arrosage enterré avec une citerne de récupération, de belles économies d'eau peuvent être enregistrées. Ce type d'arrosage présente le grand avantage d'être invisible au repos. Mais il s'agit d'une technique qui réclame, au départ, du travail (tranchées à creuser afin de poser un réseau de canalisations). Les tuyaux et tous les accessoires nécessaires peuvent, bien sûr, être achetés en kits, sans difficulté particulière de montage.