Maison

Quand et comment semer le gazon ?

Dossier - Gazon : tous les conseils pour bien le choisir et le soigner
DossierClassé sous :jardin , pelouse

-

Ce dossier va passer en revue les différentes interventions que vous allez devoir pratiquer pour obtenir une belle pelouse. Si vous en oubliez une, il y a des chances pour que votre gazon ne vous donne pas entière satisfaction ! Il va falloir choisir un gazon correspondant bien à vos besoins (raffiné ou rustique, etc.), le semer, le tondre et enfin l’entretenir avec doigté. Des astuces vous seront pour cela très utiles…

  
DossiersGazon : tous les conseils pour bien le choisir et le soigner
 

Semer du gazon n'est pas sorcier ! Encore faut-il observer le mieux possible un certain nombre de règles...

Quand semer le gazon ? Voici les principales règles à suivre.

Quand et comment semer le gazon ? © Congerdesign, Pixabay, DP

La meilleure saison pour semer le gazon

Un semis de printemps est préférable dans les régions aux hivers assez durs, ainsi que lorsque le sol, lourd et argileux, risque d'être humide à l'excès pendant la mauvaise saison. Attention : il faut toutefois attendre que le sol soit suffisamment réchauffé.

Un semis d'automne est, en revanche, très indiqué dans les régions où l'été chaud et sec risque de compromettre le bon rétablissement d'un semis printanier. Semé à cette période, le gazon peut bénéficier des pluies et rosées d'automne et être plus apte à se défendre avec vigueur dès le printemps suivant.

Des doses de semis à bien respecter

Avec un mélange courant comportant du ray-grass, vous pouvez prévoir 30 à 40 g/m². Un mélange pour gazons fins, sans ray-grass, réclame quant à lui un dosage de 15 à 20 g/m². Mieux vaut en tout cas respecter les doses indiquées sur votre paquet de semences. Il est en tout cas préférable de semer trop dense que de semer trop clair !

Pour le semis, veillez à respecter les doses indiquées sur votre paquet de semences. © Morton Graae, Pixabay, DP

Comment bien semer le gazon ?

Choisissez toujours un jour sans vent, de façon à éviter une apparition trop irrégulière de votre gazon. Pour obtenir une répartition aussi homogène que possible, mieux vaut procéder par semis croisés. Pour cela, partagez la quantité de semences à mettre en terre en deux. La première moitié servira à semer suivant la longueur de votre pelouse et la seconde dans le sens perpendiculaire. Servez-vous pour cela d'un cordeau à déplacer au fur et à mesure de l'avancement du semis. Un conseil : semez toujours un peu plus dense les bords de votre pelouse pour endurcir le gazon et terminez en semant à la limite du terrain engazonné par une traînée de graines disposées dans un petit sillon qui servira de guide pour une découpe ultérieure.

Premiers soins du gazon après le semis

Recouvrez les graines à l'aide d'un léger coup de râteau, une opération à faire suivre par un roulage, à condition cependant que la terre ne soit pas trop mouillée en surface. Par temps sec, il faudra arroser votre pelouse tous les jours jusqu'à la levée des graines. Ne vous inquiétez pas en voyant des mauvaises herbes annuelles lever en même temps que le gazon car elles disparaîtront dès la première tonte. À la levée, prenez garde aux attaques de limaces, surtout par temps humide, en effectuant un traitement préventif avec un produit bio (comme Ferramol, à base de fer).

Un gazon prêt à l’emploi !

Pour gagner du temps, vous aller pouvoir acheter dans une jardinerie des plaques de gazon, mesurant 40 X 40 cm avec une épaisseur de 5 cm, ou encore un rouleau qu'il suffira de dérouler et de poser sur un sol préparé. Une telle opération doit ensuite être suivie des mêmes précautions qu'avec un semis classique.