Maison

Préparer le terrain avant de semer le gazon

Dossier - Gazon : tous les conseils pour bien le choisir et le soigner
DossierClassé sous :jardin , pelouse

-

Ce dossier va passer en revue les différentes interventions que vous allez devoir pratiquer pour obtenir une belle pelouse. Si vous en oubliez une, il y a des chances pour que votre gazon ne vous donne pas entière satisfaction ! Il va falloir choisir un gazon correspondant bien à vos besoins (raffiné ou rustique, etc.), le semer, le tondre et enfin l’entretenir avec doigté. Des astuces vous seront pour cela très utiles…

  
DossiersGazon : tous les conseils pour bien le choisir et le soigner
 

La qualité et la longévité d'un gazon dépendent beaucoup du soin pris à l'établir. Une pelouse doit durer de nombreuses années. Cela vaut donc la peine, au départ, d'effectuer le mieux possible toutes les opérations que nous allons passer en revue.

Le gazon est capable de pousser dans la plupart des types de sols. Mais vous ne pourrez pas pour autant l'implanter convenablement dans les endroits ne comprenant qu'une trop faible épaisseur de terre arable. Si, par exemple, vous désirez enherber un sol provenant de remblais, à la suite de travaux de construction, remettez une couche d'au moins 20 cm de bonne terre de jardin et de terreau.

Il faut bien préparer son sol avant de semer le gazon. © 27707, Pixabay, DP

Comment préparer le terrain avant de semer le gazon

Avant de semer votre gazon, éliminez avec soin les pierres et surtout les souches des mauvaises herbes vivaces (liseron, ortie et surtout chiendent), lors d'un bon bêchage. Une astuce : laissez passer un laps de temps suffisant entre le bêchage et le semis (quelques semaines) afin de laisser aux graines indésirables le temps de germer, leur destruction étant alors facile manuellement.

Amender le terrain

Pour être convenablement fertile, une terre calcaire doit recevoir, de l'humus. Une terre sableuse appréciera également un apport de terreau. Un sol argileux préfère un apport de sable, de terreau et de calcaire (une technique appelée « chaulage »). En hiver, il faudra confier à la terre de votre pelouse une fumure dite « de fond » à base de terreau, de sang desséché ou de corne torréfiée. De plus, juste avant le semis, vous aurez intérêt à apporter un engrais minéral du commerce, en respectant à la lettre les doses d'emploi inscrites sur l'emballage.

Derniers préparatifs du sol avant le semis du gazon

Les graines de votre gazon gagneront à bénéficier d'un sol finement émietté. Pour cela, brisez les mottes de terre provenant du bêchage, soit en utilisant une griffe, soit une motobineuse si vous désirez installer une grande pelouse. Tassez ensuite le sol, soit avec les pieds, soit avec un rouleau, en passant plusieurs fois en croisant les passages. Bien sûr, vous aurez intérêt à égaliser la surface du sol à l'aide d'une pelle, en supprimant les creux et les bosses. Profitez de cette opération pour enlever les débris et les pierres restant en surface. Un dernier coup de râteau et votre semis pourra enfin intervenir.