Maison

Les différents types de gazon

Dossier - Gazon : tous les conseils pour bien le choisir et le soigner
DossierClassé sous :jardin , pelouse

-

Ce dossier va passer en revue les différentes interventions que vous allez devoir pratiquer pour obtenir une belle pelouse. Si vous en oubliez une, il y a des chances pour que votre gazon ne vous donne pas entière satisfaction ! Il va falloir choisir un gazon correspondant bien à vos besoins (raffiné ou rustique, etc.), le semer, le tondre et enfin l’entretenir avec doigté. Des astuces vous seront pour cela très utiles…

  
DossiersGazon : tous les conseils pour bien le choisir et le soigner
 

Des sélectionneurs mettent au point en permanence de nouvelles variétés de gazon afin de les rendre plus belles, plus résistantes aux conditions climatiques difficiles que vous pouvez rencontrer, etc. Choisissez donc toujours des variétés de gazon offrant cette garantie...

Un gazon qui s'installe rapidement, qui est bien dense et pérenne, limite le développement de plantes indésirables et les besoins en désherbage. De même, un gazon résistant très bien aux maladies a toutes les chances d'éviter le recours à des traitements chimiques indésirables. Pour semer sans risque de mauvaises surprises, le Label rouge gazon de haute qualité et la Charte pelouse écodurable sont deux signes de qualité attestant que le mélange que vous choisirez est bien composé de variétés performantes. Vous aurez donc intérêt à toujours vérifier leur présence !

L’amélioration variétale du gazon

Grâce à l'amélioration variétale, il y avait, dans les années 1990, 193 variétés de gazon inscrites à un catalogue officiel des variétés. En 2016, il y en a 225, mais surtout, elles possèdent de meilleurs caractères : elles germent et s'implantent plus rapidement, résistent mieux aux maladies que les anciennes variétés et tolèrent mieux les écarts de températures et les alternances de périodes humides et sèches. Au final, cette amélioration porte sur quatre critères spécifiques : l'esthétique, la finesse et la densité du feuillage, la résistance au piétinement, la résistance à la sécheresse et la diminution de la vitesse de pousse et des quantités de déchets de tonte.

La crételle des prés (Cynosurus cristatus) est souvent utilisée pour des pelouses plus rustiques. © Stefan Lefnaer, Wikimedia commons, CC asa 4.0

Les principales espèces de gazon

Les graminées les plus plébiscitées sont :

  • Le ray-grass anglais. C'est la grande vedette des pelouses. Il s'agit d'une espèce aux feuilles assez larges et s'installant très rapidement. Sa durée de vie avoisine cinq ans. C'est la meilleure espèce du point de vue résistance au piétinement et elle n'est pas très sensible à la sécheresse.
  • La fétuque rouge donne, quant à elle, des gazons très fins, compacts et qui durent longtemps. Elle s'adapte à tous les sols et à tous les climats.
  • Le pâturin des prés pousse partout mais préfère les sols légers et convient bien aux talus.
  • L'agrostide commune donne un gazon fin, souple et dense mais on lui reproche sa résistance assez faible au piétinement et sa tendance à jaunir en hiver.
  • La fétuque ovine présente des feuilles très fines et résiste bien à la sécheresse. Elle s'installe toutefois lentement et craint la concurrence des mauvaises herbes.
  • La crételle des prés est une espèce surtout utilisée pour la création de pelouses rustiques.