La maçonnerie enterrée comprend la construction des fondations d'un bâtiment. © Sophie Lenaerts et Cédrid Simon, CC BY-NC-SA 2.0, Flickr

Maison

Maçonnerie enterrée

DéfinitionClassé sous :Maison , maçonnerie , construction

On appelle « maçonnerie enterrée » tout ce qui touche à la construction de murs constituant les fondations d'un bâtiment ou d'une habitation.

Les obligations de la maçonnerie enterrée

Les murs, qui sont en partie enterrés, ne doivent pas céder aux charges exercées par la construction et doivent retenir la terre, d'où l'importance de la réalisation d'une étude du terrain au préalable. Pour la maçonnerie enterrée, l'utilisation de parpaing est indispensable pour bâtir des murs solides. La maçonnerie enterrée doit par ailleurs garantir une bonne étanchéité. En effet, les murs étant en contact direct avec la terre, ils se trouvent par conséquent en milieu plutôt humide. Afin de garantir une bonne étanchéité, les maçons ont recours la plupart du temps à des blocs de béton ainsi qu'à du ciment. Les murs peuvent ensuite être recouverts d'un mortier ou encore d'une couche de goudron.

  Les commentaires ne sont pas disponibles pour le moment.