Maison

Lampe à incandescence au gaz

DéfinitionClassé sous :Maison , chimie , Invention
La lampe à incandescence au gaz a longtemps été le format standard des ampoules pour l'éclairage. © KMJ, CC BY-SA 3.0, Wikimedia Commons

La lampe à incandescence au gaz désigne une technologie d'éclairage qui permet de produire de la lumière grâce à un filament de tungstène et à la présence de gaz dans une ampoule.

Bien que son invention soit attribuée au physicien et chimiste américain Irving Langmuir, en 1916, elle n'est en réalité qu'une amélioration de la première lampe à incandescence inventée en 1878 par Joseph Swan. À celle-ci, Irving Langmuir apporta l'emploi d'un gaz noble inerte (azote et argon) pour remplir l'ampoule de verre afin de limiter la sublimation et l'usure du filament de tungstène, quand d'autres apportèrent par exemple des innovations comme le recours au gaz halogène quelque 40 ans plus tard.

Principe de la lampe à incandescence

Malgré ces innovations, le principe de la lampe à incandescence reste le même. Il repose sur la présence d'un filament de tungstène porté à incandescence, et qui, par effet Joule, permet l'émission de lumière, une émission protégée par la présence d'un gaz noble (dans le cas de la lampe à incandescence au gaz) qui limite les risques de noircissement du verre de l'ampoule, garantissant ainsi une meilleure luminosité. Aujourd'hui, la lampe à incandescence au gaz est de plus en plus remplacée par d'autres technologies comme les lampes à diodes ou les lampes fluocompactes, à la consommation énergétique moindre et à la durée de vie plus longue. 

Cela vous intéressera aussi