Ne vous y trompez pas. Une ambiance confortable peut être obtenue dans une maison l’hiver, même avec une chaudière pourtant dite « basse température ». © brizmaker, Fotolia

Maison

Chaudière basse température

DéfinitionClassé sous :chauffage , chaudière basse température , chaudière très basse température

Comme son nom l’indique, une chaudière basse température fonctionne à une température plus basse qu’une chaudière standard. Elle chauffe l’eau à quelque 50 °C, au lieu d’environ 90 °C pour une chaudière classique.

L’eau injectée dans le réseau par les chaudières très basse température est même inférieure à 30 °C. Ainsi, les fumées sont rejetées à des températures plus faibles et le rendement est amélioré.

Fonctionnement d'une chaudière basse température

Une chaudière basse température fonctionne de manière continue, plutôt que par à-coups. Elle transforme en chaleur plus de 90 % de l’énergie consommée, permettant ainsi de réaliser au moins 10 % d’économies d’énergie.

Dans une maison bien isolée et équipée de radiateurs ou d’un sol chauffant à basse température, ce type de chaudière suffit à obtenir un bon confort de vie.

Les chaudières basse température interdites à la vente ?

La directive européenne écoconception a pour objectif d’éliminer du marché les appareils de chauffage dont l’impact sur l’environnement est jugé trop important. Ainsi, elle exclut de la vente certains appareils dont les consommations sont trop élevées et les rendements trop faibles. Concernant les chaudières, il est question d’un rendement global minimum de 86 %. Rendement que la majorité des chaudières basse température, bien que très efficaces, n’atteint pas, contrairement aux chaudières à condensation.

D’ici 2018, il faut donc s’attendre à ce que les chaudières basse température disparaissent du marché. Les logements — à l’exception de ceux équipés de certains types de conduits collectifs (shunt, VMC gaz) — ne pourront dès lors plus être équipés que de chaudières à condensation.

  Les commentaires ne sont pas disponibles pour le moment.