Maison

Choisir des meubles de jardin qui respectent les forêts

ActualitéClassé sous :Maison , développement durable , meubles en bois

Le soleil et les oiseaux envahissent le jardin. L'envie de déjeuner ou de prendre l'apéro dans le jardin commence à se faire sentir et l'on se dit qu'une table de jardin et quelques chaises seraient tout indiquées. Les Amis de la Terre expliquent comment choisir son mobilier de jardin en bois en respectant au mieux l'environnement.

Mobilier de jardin en bois ne rime pas forcément avec écologique. Le choix des essences de bois des chaises et tables de jardin est important pour s’assurer que son achat ne favorise pas la déforestation et l’érosion de la biodiversité. © Lionoche CC by-nc-nd 2.0

Le mobilier de jardin en bois semble l'alternative la plus écologique pour décorer et profiter de son jardin à l'approche des journées ensoleillées. Semble car si le bois stocke le CO2, est biodégradable et, en théorie, renouvelable, l'impact environnemental de son exploitation peut être important.

Comment choisir son mobilier de jardin en s'assurant qu'il est véritablement durable ? Tout d'abord, comme l'explique l'ONG Les Amis de la Terre sur le site Ecolo-bois, il faut privilégier le bois local, qui parcourt de moins grandes distances et qui est issu des forêts françaises en progression. En outre, l'exploitation de ces forêts, façonnées depuis des siècles, affecte peu la biodiversité en comparaison avec l'exploitation des forêts primaires tropicales ou boréales.

Mobilier de jardin : touchons du bois local ou labélisé.

Ensuite, il existe deux labels qui garantissent que le bois a été exploité de manière durable : le Forest Stewardship Council (FSC) et le Programme Européen des Forêts Certifiées (PEFC). L'écolabel FSC, international, est tout particulièrement indiqué dans le cas des bois exotiques qui peuvent provenir de la déforestation et de la contrebande.

Pour aller plus loin, le choix du bois du mobilier de jardin peut se porter sur des essences particulières à éviter. Ainsi, il faut éviter les espèces menacées, présentes sur la Liste rouge de l'UICN, et les arbres cultivés en monoculture comme l'eucalyptus, dont les forêts transforment l'environnement et sont des déserts du point de vue de la biodiversité.

L'idéal est donc d'acheter, par ordre de priorité, une table de jardin en pins des Landes (traitée) certifiée PEFC ou FSC, ou bien en bois exotique écolabélisé FSC et surtout pas en eucalyptus ou dans une essence menacée. On peut aussi acheter du mobilier d'occasion ou encore une table en granit local, mais c'est moins pratique à déplacer.