Rester chez soi : un bonheur pour une personne âgée dont l'autonomie se réduit. © Lars Johansson, Fotolia

Maison

Howz, la maison intelligente qui rassure

ActualitéClassé sous :domotique , Howz , Intelesant

L'entreprise britannique Intelesant a décroché le prix EDF Pulse 2017 dans la catégorie Smart Home grâce un système ingénieux qui permet aux proches de suivre les activités d'une personne seule à la maison. Sans indiscrétion ni intrusion dans la vie privée. Simple mais il fallait y penser...

« J'ai appelé mamie plusieurs fois aujourd'hui mais elle ne répond pas ! » Voilà la famille inquiète pour cette femme âgée qui vit seule dans sa maison et qui sort peu. Faut-il intervenir ? Le cas s'est déjà produit et mamie allait très bien, en visite chez des voisins ou paisiblement endormie. Et voilà mamie inquiète aussi que sa famille s'inquiète pour elle.

C'est l'exemple donné par Louise Rogerson, physiothérapeute de l'équipe de l'entreprise britannique Intelesant à l'origine du projet Howz. L'idée, récompensée par le prix EDF Pulse 2017 dans la catégorie Smart Home, est celle d'une surveillance consentie avec un matériel léger, facile à installer et qui fournit juste l'information nécessaire. Suivi des mouvements et suivi de la consommation électrique. Pas de caméras, pas de détecteur de chute, pas de matériel sophistiqué. Seulement quelques capteurs à placer sur des portes et sur des prises de courant bien choisies, ainsi qu'un détecteur de mouvements, plus un boîtier relié par téléphone au réseau Internet« Il n'y a pas de fil ! résume Louise Rogerson. Il n'y a pas besoin d'un installateur. »

Howz n'est pas un supersurveillant. C'est un ensemble de capteurs : ouverture de porte (Door sensor sur cette image), mouvements (movement) et consommation électrique sur une prise (Electricity). Tous sont reliés à un boîtier relié à Internet (hub, à gauche). © Intelesant

Howz apprend les habitudes de la personne

Ensuite, un peu d'informatique et voilà un suivi d'activité minimaliste mais efficace. L'appareil apprend lui-même à connaître les habitudes de la personne au cours de la journée et de la semaine. Par exemple, l'allumage, le matin, de la lumière ou des plaques électriques ; l'ouverture de la porte principale vers l'extérieur, ou des volets ; l'extinction des lumières le soir. Ces informations sont transmises au boîtier, envoyées à un serveur et consultables par les membres de la famille. On saura alors que mamie vaque à ses occupations.

Le système Howz fonctionne aussi en mode alerte, capable de repérer si la personne déroge à ses habitudes. La bouilloire pour le thé n'a pas été allumée comme tous les jours à cette heure-là (le système est pour l'instant britannique...). Ou la porte n'a pas encore été ouverte le matin. Ou le chauffage est resté sur off après l'heure du réveil. Etc. Cette vigie s'adapte toute seule aux horaires habituels. C'est le point fort du système : « il suffit d'une semaine, avec un weekend, et la machine aura appris ce qu'il faut ». En contactant Howz, il est possible, aussi, d'ajuster les conditions d'envoi d'une alerte.

Jeter un œil sur l’activité est une manière de repérer une souffrance

Ces informations sont centralisées sur un serveur et sont cryptées. Elles ne sont accessibles que par la personne et ses contacts, qu'elle a elle-même choisis. Les alertes, d'ailleurs, ne sont envoyées que vers les personnes proches qui figurent sur cette liste : Howz n'est pas un système de surveillance centralisée mais un lien discret entre proches.

« Jeter un œil sur l'activité est aussi une manière de repérer une souffrance, quand la personne, au fil du temps, bouge un peu moins, ou se lève un peu plus tard ou se couche un peu plus tôt », commente cette spécialiste de la personne âgée. Pour l'instant, la diffusion a démarré au Royaume-Uni. Ce n'est qu'un début, mais il semble prometteur : l'annonce du prix EDF Pulse a déclenché plusieurs centaines d'achats en quelques heures. Des essais sont menés en France sur trois sites. « Nous recherchons des bêta-testeurs, rapporte Louise Rogerson. Il ne faut pas seulement traduire mais adapter le système aux habitudes du pays ».

Cela vous intéressera aussi

Howz : la maison connectée pour les séniors  Howz, c'est un ensemble de capteurs et une liaison Web pour suivre intelligemment l'activité d'une personne seule dans sa maison. Les proches peuvent surveiller sans intrusion, repérer un problème et être avertis quand la situation ne semble pas normale. Louise Rogerson, physiothérapeute, nous explique le système, lauréat du prix EDF Pulse 2017 dans la catégorie Smart Home.