Des déchets plastique recyclés en mobilier urbain, c'est possible ? Ici, le banc « XXX » conçu par le cabinet The New Raw. Il a été fabriqué par impression 3D à partir de granulés de plastique recyclé équivalent à la production annuelle de deux personnes vivant à Amsterdam. © The New Raw

Maison

Des déchets plastique recyclés en mobilier urbain

ActualitéClassé sous :Bâtiment , déchets recyclables , recyclage

Aux Pays-Bas, un studio de design a développé un procédé de fabrication de mobilier urbain en plastique à partir de granulés et de flocons de déchets municipaux broyés. Une solution innovante qui favorise un circuit de recyclage court et vertueux.

Selon une étude publiée en 2015 par une équipe des universités de Géorgie et de Californie, à Santa Barbara (États-Unis), depuis 1950 (décennie qui a vu l'avènement de la production de masse de matières plastique), plus de 8,3 milliards de tonnes de plastique ont été produites. Les chercheurs ont estimé à 6,3 milliards de tonnes la quantité de déchets plastique existants, dont seulement 9 % ont été recyclés et près de 80 % accumulés dans les décharges, la nature et les océans (source : Science Advances). Toutes les initiatives susceptibles de faciliter le traitement de ces déchets sont donc bonnes à prendre.

À Amsterdam (Pays-Bas), le studio de design The New Raw a conçu un procédé de fabrication de mobilier urbain par impression 3D à partir de granulés et de flocons de déchets municipaux broyés. La première réalisation est un banc public à deux places qui peut se balancer tel un berceau. Long de 1,5 mètre pour 80 centimètres de large, il pèse 50 kg.

Des aires de jeux et des arrêts de bus en plastique recyclé

Selon The New Raw, la production annuelle de déchets plastique de trois résidents d'Amsterdam (environ 23 kg par personne et par an) suffirait à fabriquer deux bancs comme celui-ci. Le recours à l'impression 3D pour le recyclage présente plusieurs avantages :

  • un circuit court ;
  • aucune émission nocive durant le processus de fabrication ;
  • la personnalisation et la réparation des objets ;
  • le recyclage du mobilier en fin de vie pour recréer un nouveau produit.

Ce banc, baptisé « XXX », est le premier exemplaire issu de ce projet. Les concepteurs travaillent déjà sur une gamme qui comprendrait des bacs de recyclage, des aires de jeux et des arrêts de bus en plastique recyclé.