La charpente en bambou comporte des poutres en bambou tressé d’une longueur de 17 mètres qui ne comporte aucune fixation métallique. © Chiangmai Life Construction

Maison

Ce bâtiment en bambou est une prouesse technique et écologique

ActualitéClassé sous :Bâtiment , bambou , maison bambou

En Thaïlande, la Panyaden International School s'est dotée d'une salle de sport polyvalente dont l'architecture audacieuse, inspirée de la fleur de lotus, a été entièrement réalisée en bambou. Une réalisation aussi complexe qu'élégante.

Le bambou est un matériau de construction très utilisé en Asie depuis des siècles. Cette plante cumule les avantages pour son utilisation dans le bâtiment. Sa culture demande peu d'entretien, sa croissance est très rapide, elle est recyclable et sa mise en œuvre nécessite beaucoup moins d'énergie que le ciment ou l'acier. Généralement, les constructions en bambou sont esthétiquement assez simples. Pourtant, il est possible de réaliser des prouesses architecturales avec ce matériau naturel.

La preuve avec cette réalisation à la fois impressionnante et magnifique. À Chiang Mai, ville du nord de la Thaïlande, une école internationale, la Panyaden International School, a réalisé une salle de sport entièrement construite en bambou et dont l'architecture n'a rien à envier aux créations les plus élaborées que l'on peut voir dans de grandes capitales.

Une empreinte carbone nulle

Conçue par l'entreprise thaïlandaise Chiangmai Life Construction, cette salle de sport a cherché à s'inspirer dans la forme de la fleur de lotus, dont la place est importante dans la religion bouddhiste, qu'inculque l'école. La toiture en trois parties évoque les pétales et favorise une ventilation naturelle. Le résultat est très gracieux et s'harmonise parfaitement avec l'environnement naturel.

Cette salle de 782 m2 peut accueillir jusqu'à 300 personnes et se prête à différentes activités sportives (futsal, basketball, volleyball, badminton). La charpente, aussi complexe qu'esthétique, a été élaborée pour respecter des normes de sécurité strictes et résister aux vents et tremblements de terre. Les concepteurs soulignent que l'empreinte carbone de ce bâtiment est nulle car le bambou a capturé une quantité de CO2 plus élevée que les émissions roduites durant son traitement au sel de bore (aucun produit chimique toxique utilisé), son transport et la construction. La durée de vie du bâtiment est estimée à 50 ans.

Excursion dans la baie d'Along, au Vietnam, avec Antoine  Antoine nous emmène au Vietnam où, après un rapide passage à Hanoï, il part voguer dans la baie d'Along (ou baie de Ha Long) à bord d'une jonque traditionnelle. Le navigateur présente cet extraordinaire paysage de massifs karstiques, donc de calcaire, façonnés par l'eau de pluie (abondante). Les habitants ont peuplé ce vaste ensemble de pics, de rocs, de baies et de cavernes aux formes tourmentées. Antoine nous fait découvrir, aussi, la « viet attitude », faite des respects de la nature et d'aspiration à la contemplation.