Mots-clés |
  • géologie,
  • cabernet franc,
  • Val de Loire
Les secrets du vin : géologie du vignoble français

Qu’est-ce qui fait qu’un vin est plus typé ou meilleur qu’un autre ? Quelle est l’importance du terroir ? Bon voyage dans un univers plein d’arômes, celui des vignobles françaises.

Page 4 / 10 - Cabernet franc, le cépage du val de Loire Sommaire
PDF

Le val de Loire ! Tous ses vins sont sous un cépage commun : le cabernet franc. En aval : le pays nantais et le muscadet, les vins d’Anjou rouges et blancs. En amont, au-delà de Nevers : le Sancerre et le Pouilly Fumé. Au milieu : la Touraine et le Saumurois qui accueillent sur un terroir d’exception, le tuffeau calcaire, les appellations phares de Bourgueil, Chinon et Saumur-Champigny. Ce sont des vins légers, fruités, gouleyants, parfaits sur les viandes rouges, le veau, le canard et l’agneau.

Les vins du val de Loire sont sous un cépage commun : le cabernet franc. © Frederick Wildman and Sons, Ltd CC BY-SA 2.0
Les vins du val de Loire sont sous un cépage commun : le cabernet franc. © Frederick Wildman and Sons, Ltd CC BY-SA 2.0

Cabernet franc, le cépage du val de Loire

Dans le détail, toutefois, l’expression du terroir est saisissante. Elle l’est d’autant plus que le cépage est le même pour tous : c’est le cabernet franc. Les différences observées d’un vin à l’autre, outre la patte indéniable du vigneron, sont donc forcément en rapport avec les différences de terroir.

Les régions viticoles du val de Loire : Saumur-Champigny, Chinon, Sancerre... © Dal Gobbom GNU 1.2
Les régions viticoles du val de Loire : Saumur-Champigny, Chinon, Sancerre... © Dal Gobbom GNU 1.2

La comparaison est d’autant plus parlante si l’on considère les différentes cuvées élaborées par un même vigneron à partir du même raisin provenant de parcelles différentes.

Ce talus de Cravant-les-Coteaux, près de Chinon, montre une vue en coupe du sol et du sous-sol : quelques décimètres d’une terre ocre que prolongent en profondeur des bancs calcaires (le célèbre tuffeau de Touraine) où le cabernet puise ses arômes. © C. Frankel
Ce talus de Cravant-les-Coteaux, près de Chinon, montre une vue en coupe du sol et du sous-sol : quelques décimètres d’une terre ocre que prolongent en profondeur des bancs calcaires (le célèbre tuffeau de Touraine) où le cabernet puise ses arômes.
© C. Frankel

Les secrets du vin : géologie du vignoble français - 3 Photos

À voir aussi sur Internet

Sur le même sujet

Vos réactions

Chargement des commentaires