Mots-clés |
  • Volcanologie

Merapi : l'éruption vue du ciel d'un volcan qui tonne

Depuis qu'un tremblement de terre a secoué l'île de Java, le 27 mai dernier, l'activité du volcan Merapi ne cesse de se renforcer. Hier encore, il a craché des nuées ardentes de cendres et de gaz chauds, qui se sont propagées sur un rayon de cinq kilomètres. 15.000 personnes supplémentaires ont été évacuées ces jours derniers.

Merapi : l'éruption vue du ciel d'un volcan qui tonne - 4 Photos

PDF

De son orbite, le satellite Terra de la NASA scrute la surface de notre planète, et nous fournit un point de vue unique sur ce stratovolcan qui gronde, éructe et menace.

Le volcan Merapi gronde plus que jamais (Courtesy of Reuters)
Le volcan Merapi gronde plus que jamais
(Courtesy of Reuters)

Le volcan gronde

Le tremblement de terre du 27 mai, qui a fait plus de 5.700 victimes, a-t-il joué un rôle dans le regain d'activité du volcan Merapi ? Selon certains scientifiques, c'est fort possible. En tous cas, le stratovolcan n'a eu de cesse de gronder depuis le séisme.

Jeudi matin, du haut de ses 3.000 mètres, le volcan a éjecté une gigantesque nuée ardente, qui a dévalé les pentes de son flanc sud et fini sa course 5 kilomètres plus loin. Il s'agissait de la plus importante émission de gaz et de cendres depuis plusieurs mois. A la vue de ces nuages menaçants, les derniers villageois qui habitaient sur cette partie du volcan ont fui.

Aujourd'hui, le mont Merapi crache encore une épaisse fumée. Ce que les volcanologues craignent le plus à présent, c'est que son dôme – qui n'a eu de cesse de gagner du volume ces derniers jours – ne vienne à exploser, et ne libère d'un seul coup toute la lave, les gaz et les roches brûlantes qu'il renferme. Dans ce cas, la ville de Yogyakarta, qui se trouve à 25 kilomètres au sud et compte 800.000 âmes, pourrait être directement menacée.

Le volcan Merapi vu du ciel

Comme on peut le voir sur le cliché ci-dessous, pris le 8 juin 2006, les instruments du satellite Terra (ici le spectroradiomètre MODIS) permettent d'obtenir un point de vue inédit sur la Terre, et de suivre au jour le jour l'évolution de l'activité du volcan Merapi.

Le mont Merapi vu par Terra, le 8 juin 2006 (Courtesy of the MODIS Rapid Response team)
Le mont Merapi vu par Terra, le 8 juin 2006
(Courtesy of the MODIS Rapid Response team)

Sur l'image qui suit, prise le 6 juin 2006 par l'instrument MODIS de Terra, le carré rouge pointe le sommet du stratovolcan. Dans cette zone, le satellite a détecté des températures de surface excessivement chaudes. On distingue également un nuage opaque qui part du sommet et se dirige vers le sud-ouest.

Image du mont Merapi, prise le 6 juin 2006 par l'instrument MODIS embarqué à bord du satellite Terra (Crédits : Jesse Allen, Earth Observatory)
Image du mont Merapi, prise le 6 juin 2006 par l'instrument MODIS embarqué à bord du satellite Terra
(Crédits : Jesse Allen, Earth Observatory)

Simultanément, le radiomètre thermique ASTER a permis d'obtenir le cliché en fausses couleurs qui figure ci-dessous. La végétation y apparaît en rouge, les nuages en blanc, et les éjections du stratovolcan en gris.

Image du mont Merapi prise le 6 juin 2006 par l'instrument ASTER embarqué à bord du satellite Terra (Crédits : Jesse Allen, Earth Observatory)
Image du mont Merapi prise le 6 juin 2006 par l'instrument ASTER embarqué à bord du satellite Terra
(Crédits : Jesse Allen, Earth Observatory)

Les images en haute résolution du volcan Merapi vu du ciel

Les scientifiques ont recensé pas moins de 68 éruptions du mont Merapi depuis 1548, et comptabilisé près de 10.000 victimes. Mais, cette fois-ci, le réveil du volcan s'ajoute au tremblement de terre qui a secoué l'île et sinistré plus de 423.000 personnes. Si l'on ajoute à cela le tsunami de fin 2004, le moins que l'on puisse dire, c'est que, pour les habitants, ça commence à faire beaucoup...


Sur le même sujet

Vos réactions

Chargement des commentaires