Mots-clés |
  • Terre

Le nord des Caraïbes exposé à un grand risque de tsunami

Une récente étude démontre que la région nord des Caraïbes présente un risque important d'être confronté à un tsunami dans le futur. Plus de 35 millions de personnes sont ainsi concernées par ce danger.

Comprendre pour éviter les scénarios catastrophes... Comprendre pour éviter les scénarios catastrophes...

PDF

« Le récent tsunami dévastateur dans l'Océan Indien a augmenté la prise de conscience du risque des tsunamis et le besoin de systèmes d'alerte dans les zones à haut risque telles que les Caraïbes » explique Nancy Grindlay. En effet, l'Océan Atlantique peut lui aussi être le lieu d'un tel drame ! L'étude menée par les océanographes américains Nancy Grindlay, Meghan Hearne et Paul Mann, basée dans un premier temps sur des données historiques, laisse supposer qu'un tsunami pourrait frapper le nord des Caraïbes.

Ennemi numéro un à cet endroit : un mouvement possible le long de la limite entre les plaques tectoniques de l'Amérique du Nord et des Caraïbes. Cette limite s'étend de la côte nord de l'île d'Hispaniola (Haïti/République Dominicaine) sur 3200 km depuis l'Amérique Centrale jusqu'aux petites Antilles. Les travaux des chercheurs, publiés en mars dans la revue Eos de l'American Geophysical Union (AGU), font état d'une dizaine de tsunamis importants dans cette zone depuis l'arrivée de Christophe Colomb en 1492.

Sur ces 10 raz-de-marée répertoriés, 6 ont entraîné un certain nombre de morts, dont le plus récent date de 1946. L'origine de ce séisme, de magnitude 8,1 se situait en République Dominicaine et avait déclenché un tsunami faisant 1800 victimes. Selon d'autres études, il existerait en plus un risque de glissements de terrain sous-marins importants au niveau de la côte nord de Puerto Rico qui auraient déclenché des tsunamis plus graves encore, avant 1492 ! Les océanographes prévoient donc de se rendre sur place prochainement pour étudier ce phénomène de plus près. La région nord des Caraïbes est aujourd'hui peuplée de près de 35 millions d'habitants, d'où l'importance de prévoir les risques potentiels…


Sur le même sujet

Vos réactions

Chargement des commentaires