Mots-clés |
  • Terre,
  • méthane,
  • gaz à effet de serre,
  • vache

Effet de serre : un nouvel aliment empêche le bétail de produire du méthane

L'Institut de recherche Rowett d'Aberdeen (Royaume-Uni) a mis au point une méthode dont il espère qu'elle permettra de réduire les émissions de méthane produites par les vaches et autres animaux. Puissant gaz à effet de serre, le méthane a un impact sur le réchauffement planétaire 32 fois supérieur au dioxyde de carbone. Une vache peut produire jusqu'à 500 litres de méthane par jour, principalement par éructation du gaz.

PDF

L'Institut a développé un additif pour l'alimentation animale qui, comme le montrent des essais effectués sur des moutons, réduit de 70 pour cent la quantité de méthane produite par ces animaux. L'additif, l'acide fumarique (C2H2(CO2H)2), réduit efficacement la production de méthane en capturant l'hydrogène avant que des microbes méthaniques ne soient capables de le transformer en méthane.

Les essais ayant dépassé ses attentes, le groupe a déposé un brevet pour la commercialisation de l'aliment. L'Institut de recherche Rowett a réalisé auparavant des recherches financées au titre du Cinquième programme-cadre de l'UE et portant sur la réduction des émissions de méthane produites par le bétail.

Le Dr. John Wallace, qui dirige les travaux de recherche, a déclaré : "C'est une excellente nouvelle pour l'environnement. Mais c'est une situation avantageuse pour tout le monde puisque le fermier en ressort également gagnant. En effet, l'énergie du méthane est retenue dans le corps de l'animal qui enregistre une croissance supérieure de 10 pour cent. Pour chaque kilogramme d'aliment consommé, le poids vif de l'animal augmente de 10 pour cent".

L'équipe espère que les résultats observés chez les moutons se reproduiront chez les vaches. De même, grâce à l'impact positif sur le poids vif du bétail, elle entend convaincre les fermiers d'investir dans un aliment dont l'incidence sur l'environnement est positive.


A voir aussi sur Internet

Sur le même sujet

Vos réactions

Chargement des commentaires